Tesla : la fonctionnalité Enhanced Summon sera très prochainement proposée aux clients américains

Elon Musk, le PDG de Tesla, a annoncé via un tweet publié dans la soirée du samedi 6 avril 2019, que « Tesla Enhanced Summon sortira aux États-Unis la semaine prochaine pour tous ceux qui possèdent l’option Enhanced Autopilot ou l’option Full Self-Driving ».

Enhanced Summon est un système d’aide au stationnement qui permet aux véhicules de se déplacer de manière autonome dans un parking et d’aller rejoindre leur conducteur dans certaines conditions bien déterminées.

Par exemple, les conducteurs qui utilisent l’application de Tesla pour appeler leur véhicule à distance doivent se situer à une certaine distance de leur voiture. En utilisant cette fonctionnalité, la voiture sortira de sa place de parking et se déplacera entre les objets pour rejoindre son conducteur.

Les nouveaux propriétaires devront acquérir l’option Full Self-Driving

Elon Musk voulait déployer cette fonctionnalité depuis un moment déjà. Toutefois, certains conducteurs ayant eu un accès anticipé au programme ont déjà pu tester cette fonctionnalité. D’ailleurs, de nombreuses démonstrations vidéo du logiciel en action circulent déjà sur la toile.

À en croire Elon Musk, il semblerait désormais que le constructeur automobile soit prêt à déployer Enhanced Summon à un plus grand nombre de conducteurs. Encore faut-il que ces derniers disposent des options requises pour utiliser cette nouvelle fonctionnalité.

En effet, comme le dit le PDG, Enhanced Summon n’est disponible que pour les conducteurs possédant l’option Enhanced Autopilot ou l’option Full Self-Driving (FSD). Cependant, il faut savoir que l’option Enhanced Autopilot n’est actuellement plus disponible pour les nouveaux propriétaires.

Il vous faudra débourser 8.000 dollars pour profiter pleinement des fonctionnalités de conduite autonome de Tesla

Enhanced Autopilot, avec la fonctionnalité FSD, faisait partie des logiciels de conduite avancée dont étaient dotés les véhicules électriques annoncés en octobre 2016 par Tesla. Cette fonctionnalité permettait aux conducteurs de réguler leur vitesse de croisière de manière adaptative et de disposer de la fonction Autosteer, un système d’auto-assistance dans le maintien dans la voie. Cependant, le constructeur automobile décida de mettre fin à cette option en octobre 2018, le même mois durant lequel a été lancé le Navigate on Autopilot.

De ce fait, les nouveaux propriétaires qui souhaitent utiliser les fonctionnalités de conduite avancée peuvent soit opter pour le système Autopilot soit pour l’option FSD. À savoir que l’Autopilot de Tesla est également doté des fonctions de régulateur adaptatif de vitesse et de la fonction d’Autosteer.

Cependant, pour profiter pleinement des fonctionnalités plus avancées comme Navigate on Autopilot, les propriétaires doivent ainsi acheter les deux systèmes. L’Autopilot coûtant 3.000 dollars et le système FSD 5.000 dollars, les propriétaires devront ainsi prévoir une enveloppe de 8.000 dollars.

Mots-clés tesla