La Galaxy Tab 7.7 retirée de l’IFA 2011

A ne pas en douter, la Galaxy Tab 7.7 de Samsung est un bel engin. Non, vraiment, entre son écran Super AMOLED de 7 pouces avec sa résolution de 1280 pixels par 800 et son processeur double coeur, on peut même dire qu’elle cumule les bons points et qu’elle ne manque pas d’atout. Cela dit, on sait aussi que tout n’est pas rose entre le constructeur coréen et Apple. Pas du tout, même. Et justement, figurez-vous que la belle s’est vue retirée des stands de l’IFA 2011. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est beaucoup trop proche de l’iPad…

La Galaxy Tab 7.7 retirée de l'IFA 2011

Si les relations entre les deux firmes ont toujours été un peu tendues, ce qui est d’autant plus paradoxal que Samsung a aussi endossé le rôle de distributeur pour Apple, la situation s’est vraiment dégradée durant l’été. Alors même que nous étions tous en train de bronzer à moitié nu sur la plage, la Pomme Croquée a en effet décidé de lâcher ses avocats sur la firme coréenne. Et si vous avez une bonne mémoire, alors vous devez savoir que cette dernière s’est vue interdire la commercialisation de la Galaxy Tab 10.1 en Allemagne. Dur dur, d’autant plus qu’un tribunal hollandais en a rajouté une couche à la fin août.

Cette fois, c’est donc la Galaxy Tab 7.7 qui se retrouve en pleine ligne de mire. En effet, une nouvelle injonction de la Cour Régionale de Düsseldorf a ordonné à Samsung de retirer la tablette du site allemand de Samsung, mais pas seulement. Non, c’est aussi sa présence sur les stands de l’IFA 2011 qui a été pointée du doigt. Le constructeur a ainsi du retirer tous les modèles exposés sur ses stands. Rappelons d’ailleurs que Samsung avait anticipé le problème en spécifiant de manière bien visible que la Galaxy Tab 7.7 ne serait pas commercialisée en Allemagne. Visiblement, cela n’a pas suffit et c’est bien dommage.

Au final, cette histoire risque finalement de desservir Apple. Que deux firmes s’opposent et se combattent pour imposer leurs produits sur un marché, c’est normal et cela porte même un nom : la concurrence. En revanche, attaquer un adversaire sur le plan juridique, c’est nettement moins admirable. Tout ce que prouve la Pomme Croquée, finalement, c’est qu’elle a très peur de Samsung et de ses produits. Tellement peur qu’elle est prête à tout, absolument à tout, pour l’empêcher de s’implanter sur le marché. Je ne sais pas pour vous mais, moi, ça me laisse un goût amer dans la bouche. Si Apple veut vraiment conserver la main mise sur le secteur des technologies nomades, c’est simple, il lui suffit de continuer à nous proposer des produits innovants.

Via