La garantie sur les véhicules d’occasion passe de 4 ans à seulement 1 an chez Tesla

Depuis deux semaines, le constructeur américain de voitures électriques Tesla a multiplié les annonces concernant des mesures correctives dans sa stratégie marketing. En effet, après avoir indiqué que la politique de retour sous 7 jours avec remboursement intégral de l’achat si le client n’est pas satisfait n’est plus d’actualité, le spécialiste des véhicules électriques revoit également à la baisse la durée de la garantie pour ses voitures d’occasion.

Tesla a en effet réduit de trois quarts la durée de la garantie de ses voitures d’occasion, passant ainsi de 4 ans auparavant, à seulement un an. Une nouvelle mesure qui pourrait bien réveiller l’inquiétude des fans de la marque.

Crédits Pixabay

L’espoir d’avoir des garanties de services après-vente confortables pourrait en effet retenir les clients, augurant une baisse d’attractivité auprès de ces derniers, surtout quand il est question de voitures d’occasion. D’un autre côté, l’entreprise compte apparemment épargner un peu plus en instaurant ces mesures radicales. Des mesures à double tranchant tout compte fait.

Des garanties sous conditions, très peu avenantes dans certains cas

Ainsi, si la garantie sur le modèle S et le modèle X d’occasion était auparavant d’une durée de quatre ans, la garantie prend maintenant fin après une année écoulée ou à 10 000 miles (16 090 kilomètres environ) effectués.

Par ailleurs, selon The Verge, cette garantie n’est accordée qu’aux voitures d’occasion récentes. En d’autres mots, pour des voitures produites en 2016 et plus tôt, les termes de la garantie pourraient être moindres, voire cruellement minimes.

Plus tôt, Tesla avait aussi fait marche arrière à propos de son engagement à permettre aux clients de rendre la voiture électrique dans les sept jours suivant la vente et à se faire totalement rembourser. C’est à se demander, mais où le constructeur veut-il en venir ?

Tesla à la poursuite d’un nouveau record en termes de marges ?

Apparemment, Tesla tente de faire (ou faire faire à ses clients) des efforts pour augmenter ses marges bénéficiaires. Ce qui a conduit à autant de mesures qui soutiennent Tesla dans une quête où finalement les responsables de l’entreprise sont les seuls à vraiment saisir la finalité.

Rappelons qu’au second trimestre 2020, 112 000 voitures avaient été vendues et c’était déjà un record de vente. Le trimestre dernier, plus de 139 000 en ont été livrées, a révélé le constructeur. Et on attend de vois ce que les résultats financiers ont donné, mais tout porte déjà à croire que les chiffres ont été bons.

Mots-clés tesla