La Global Seed Vault menacée par le réchauffement climatique

La Global Seed Vault a subi une importante inondation cette semaine, suite à de brusques changements de températures provoqués par le réchauffement climatique. Fort heureusement, les graines stockées dans l’abri n’ont pas été exposées à l’eau.

La réserve mondiale de semences du Svalbard trouve ses origines dans les années 80. La banque génétique nordique cherchait un endroit où stocker un germoplasme de plantes originaires de la Scandinavie et elle a eu l’idée d’utiliser une ancienne mine de charbon pour construire un abri.

Global Seed Vault

Elle ne s’est cependant pas arrêtée à cette plante et elle s’est ainsi lancé pour mission de stocker les graines de toutes les cultures vivrières de la planète.

Le Global Seed Vault, la plus grande collection de graines au monde

En l’espace de plusieurs années, les instigateurs du projet ont donc entreposé plus de 10 000 échantillons venant de 2 000 variétés de plantes appartenant à plus de trois cents espèces différentes. Ils ne se sont d’ailleurs pas limités aux cultures de leur région puisqu’ils ont aussi entrepris de stocker plusieurs graines issues des autres continents.

Pour assurer la sécurité de cette collection, le gouvernement norvégien n’a pas regardé à la dépense et il a ainsi investi près de huit millions de dollars dans la construction de l’abri.

Cette somme est importante, mais elle est parfaitement justifiée compte tenu de la nature même de l’abri. Le Global Seed Vault a en effet été creusé dans le flanc d’une montagne de grès et il atteint les 120 mètres de profondeur. En tout, la structure de l’abri s’étend sur une surface de 256 mètres carrés, pour un volume de stockage avoisinant les 1 500 mètres cubes.

Les lieux sont construits comme une chambre de forte et ils sont surveillés en permanence par une batterie de capteurs surveillant le taux d’humidité de l’air ou encore la température de chaque pièce.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, le gouvernement norvégien a également eu l’idée de construire l’abri à 130 mètres au-dessus du niveau de la mer afin de faire face à une éventuelle augmentation du niveau de la mer. Toutefois, il semblerait que les mesures prises ne soient pas suffisantes.

Une inondation préoccupante

La Global Seed Vault a en effet subi plus tôt dans la semaine une inondation massive provoquée par la fonte des glaces situées au niveau de l’entrée de l’abri, une fonte provoquée par des températures anormalement élevées pour la saison.

L’eau s’est donc écoulée dans le tunnel formant l’entrée du bâtiment et elle a fini par se transformer en glace. Fort heureusement, le coffre contenant les graines n’a pas été atteint et leur intégrité n’a pas été compromise.

Personne n’avait anticipé une telle catastrophe, et ce pour une raison assez évidente : la voûte de l’abri a été coulée directement à travers le pergélisol.

Cet accident est évidemment très préoccupant. Le Global Seed Vault a été construit à la base afin de pouvoir faire face aux pires catastrophes possible, mais cette inondation aurait pu compromettre tout le contenu de ses coffres. Les gestionnaires de l’abri travaillent donc sur un nouveau projet visant à assurer l’étanchéité des lieux. Il faudra cependant plusieurs mois pour que le projet soit mené à terme.

Crédits Photo