Brevets : la grosse boulette de Samsung

Samsung a commis une belle boulette en déposant un de ses derniers brevets. Et encore, ce n’est rien de le dire car le géant sud-coréen a utilisé pour l’illustrer des images représentant un produit concurrent. Lequel ? L’Apple Watch. Voilà qui risque de ne pas arranger les rapports entre les deux entreprises.

Samsung et Apple ne s’entendent pas spécialement bien. Ils travaillent souvent ensemble, bien sûr, mais ils s’affrontent aussi depuis pas mal d’années dans les tribunaux américains.

Brevet Samsung

Samsung a commis une vilaine boulette en déposant un de ses derniers brevets.

Quel est le problème entre les deux entreprises ? Simple, la Pomme Croquée accuse son concurrent d’avoir copié délibérément plusieurs de ses produits.

Apple et Samsung, une histoire vraiment très compliquée

Le torchon brûle donc entre les deux firmes et cette affaire risque de ne pas améliorer leurs rapports.

Repéré par Patently Apple, le brevet en question se focalise sur un système d’attache utilisé sur le bracelet d’une montre connectée. Il est plutôt bien documenté et il s’accompagne de plusieurs images présentant un dispositif ressemblant beaucoup, vraiment beaucoup, à l’Apple Watch.

L’appareil en question est en effet pourvu d’un cadran rectangulaire assez compact, un cadran s’accompagnant à la fois d’un bouton rond et d’un bouton plat. Il est évidemment très difficile de ne pas penser à la Watch puisque cette dernière propose exactement la même ergonomie, avec cette fameuse couronne digitale si facilement identifiable.

Comme si cela ne suffisait pas, ces schémas laissent aussi apparaître l’intérieur de la montre, avec pas moins de quatre cercles collés les uns aux autres. Il est encore une fois impossible de ne pas faire le rapprochement avec le moniteur de fréquence cardiaque de la montre connectée d’Apple puisqu’il ressemble en tout point à ce qui est présenté sur ces images.

Même chose d’ailleurs pour le système de fixation du bracelet de la montre, un système très identifiable là aussi.

Alors bien sûr, ce brevet n’est rien de plus qu’un brevet et les montres connectées présentes au catalogue du coréen n’ont absolument rien à voir avec la Watch, mais il faut tout de même avouer que ce document fait mauvais genre et il ne plaide pas forcément en la faveur de Samsung.

Brevet Apple Samsung