La guerre des prix est déclarée entre Roscosmos et SpaceX

Le 12 avril 1961, durant la mission Vostok 1, l’astronaute russe Youri Alexeïevitch Gagarine fut le premier homme à être envoyé dans l’espace. Depuis ce jour, la course pour la conquête de l’espace a été lancée, et elle n’est pas prête de s’arrêter.

De nos jours, des sommes astronomiques sont en jeu et le transport spatial est devenu une filière commerciale à part entière. Ce qui explique d’ailleurs la rivalité entre SpaceX, l’entreprise astronautique et spatiale américaine, et Roscosmos, son concurrent russe.

Crédits Pixabay

Ceci étant, si Elon Musk, le PDG de SpaceX, et Dmitri Olegovitch Rogozine, le chef de Roscosmos, se limitaient à des petites taquineries sur Twitter, depuis peu, il semble bien que la situation concurrentielle entre les deux entreprises va prendre une nouvelle tournure.

SpaceX veut dominer le marché et les Russes ne sont pas contents

C’est par le biais d’un tweet posté fin de la semaine dernière que le chef de Roscomos a déclaré que SpaceX se sert d’une technique malhonnête, afin de dominer le marché des lancements spatiaux.

Ce dernier insinue, en effet, que la société américaine « vendrait ses services à perte », ce qui handicape gravement ses concurrents. Rogozine a même rapporté cette affaire auprès du président russe, Vladimir Poutine, lors d’une réunion qui s’est déroulée vendredi.

Pour rappel, depuis 2011, alors que la NASA a mis fin au programme Space Shuttle, la Russie est devenue le seul transporteur spatial pour 70 millions de dollars par astronaute pour un voyage sur l’ISS. Tandis que de son côté, SpaceX tarifie actuellement chacun de ses lancements à 60 millions de dollars. Une somme qui est 4 fois inférieure à celle que la NASA paye normalement, selon Roscomos.

Pour répondre à Roscosmos, Elon Musk n’a pas pris son temps

Face à cela, afin de riposter, Dmitri Olegovitch Rogozine a déclaré que Roscosmos fera tout son possible pour faire chuter le prix de ses services de lancement de plus de 30 %. Rogozine a souligné que cette décision a été prise pour répondre au dumping des sociétés américaines. Ce dernier avance que le Pentagone aide financièrement SpaceX, car le tarif que l’entreprise américaine propose est « impossible ».

C’est par le biais d’un tweet, samedi, qu’Elon Musk a répondu aux propos de Rogozine. Pour justifier les tarifs de SpaceX, Elon Musk a déclaré qu’à 80 %, leurs appareils peuvent être réutilisés, tandis que ce n’est nullement le cas pour ceux de Roscomos.

Le directeur général de SpaceX a d’ailleurs précisé que cela était le véritable souci. Selon ce dernier, ce détail important expliquerait pourquoi le coût des missions de SpaceX est particulièrement bas, par rapport à celui de Roscosmos.

Une situation qui risque bien de faire progresser le domaine du transport spatial, n’en déplaise aux protagonistes.