La JAXA a découvert une gigantesque caverne sur la Lune

La JAXA a fait une découverte importante. En observant les données collectées par SELENE, une sonde lunaire lancée en 2007,  l’agence a en effet découvert une immense caverne sur la lune, une caverne suffisamment grande pour accueillir une ville humaine de la taille de Philadelphie.

Le Japon s’intéresse depuis longtemps à la Lune et l’agence spatiale nippone a ainsi lancé en 2007 une sonde en direction de notre satellite pour l’étudier. Cette dernière possédait pas moins de treize instruments scientifiques parmi lesquels se trouvaient un radar, un altimètre, un magnétomètre ou encore une caméra multi bandes et des spectro-imageurs.

JAXA Lune

La sonde était censée fonctionner pendant un an, mais la JAXA a prolongé sa mission de deux ans avant de l’envoyer s’écraser contre la Lune.

La Lune passionne depuis longtemps la JAXA

Pendant tout ce temps, la sonde a capturé et envoyé en direction de la Terre un nombre considérable de données et ces dernières sont toujours en cours d’analyse par les chercheurs de l’agence spatiale nippone.

Or justement, en observant attentivement les relevés effectués dans la région située autour du cratère Marius, les scientifiques de la mission ont fait une découverte pour le moment insolite.

Marius se trouve sur la face visible de la Lune, sur la Océanus Procellarum. Immense, il s’étude sur plus de quarante kilomètres avec une profondeur atteignant les mille sept cents mètres. D’après les données amassées par la sonde, une immense caverne se situerait donc dans la région, une caverne tenant davantage du tube de lave.

Intrigués par la découverte, les chercheurs ont utilisé les modèles d’écho relevés par les instruments de SELENE pour en déduire le volume total de cette caverne et ils ont alors réalisé que cette dernière s’étendait sur plusieurs centaines de kilomètres carrés.

Une caverne assez grande pour contenir la ville de Philadelphie

En réalité, elle serait même suffisamment grande pour pouvoir accueillir une ville de la taille de Philadelphie, une ville habitée par environ 1,5 million d’habitants répartis sur près de trois cent cinquante kilomètres carrés.

Cette découverte est évidemment très importante, et ce pour une raison assez simple : la Lune est presque totalement dépourvue d’atmosphère et de magnétosphère. En conséquence, elle est très exposée aux vents solaires ou aux météores et elle n’est pas propice à la vie. Pas en surface du moins.

Les scientifiques pensent en effet que les tubes de lave présents sous la surface de la Lune pourraient tout à fait protéger les colons contre les radiations et les météores en raison de leur niveau d’enfouissement.

Cette fameuse caverne serait donc un site parfait pour bâtir une première colonie humaine.

Crédit: Université Purdue / David Blair

Mots-clés espacejaxalune