La Lune serait entrée en collision avec un astéroïde

La Lune est une source d’inspiration inépuisable pour les poètes, les musiciens et les chercheurs. La NASA a même dépensé sans compter afin de permettre à un américain de fouler sa surface. Malgré tout, notre satellite n’a pas encore révélé tous ses mystères. Preuve en est, en scrutant sa surface, des chercheurs ont découvert des traces laissées par… un astéroïde !

Cette étude a été portée par deux scientifiques de renom, et plus précisément par Peter H. Schultz et David A. Crawford.

Lune Astéroïde

La Lune aurait été heurtée dans sa jeunesse par un gigantesque astéroïde.

Si ces nom ne vous sont pas totalement inconnus, c’est tout à fait normal car ils sont tous les deux de véritables sommités dans leur profession.

La Lune aurait été frappée par un astéroïde il y a 3,8 milliards d’années

Peter H. Schultz a ainsi travaillé pour la NASA pendant de longues années et il a même dirigé plusieurs missions de l’agence, des missions en lien avec Deep Impact et le LCROSS. Accessoirement, il a aussi reçu la Médaille Barringer de la Meteoritical Society en 2004 pour ses études théoriques sur les cratères d’impact.

David A. Crawford travaille pour sa part depuis 29 ans pour la NASA et il a une solide expertise en ingénierie électrique et dans le domaine de l’aérospatiale. Il se passionne aussi pour tout ce qui a trait à l’espace et à l’astronomie.

Les deux hommes ont donc conduit une étude portant sur la Lune et plus précisément sur la fameuse Mer des Pluies, aussi appelée Mare Imbrium. Cette zone est un peu particulière car elle se présente sous la forme d’un gigantesque cratère entouré de plusieurs fossés secondaires. Elle s’étale d’ailleurs sur plus de 1 250 kilomètres.

La Lune n’a pas encore révélé tous ses secrets

En s’appuyant sur divers instruments, les deux spécialistes ont découvert que les fossés secondaires étaient apparus après le premier impact. Ils en ont donc déduit qu’ils avaient été formés par les débris qui sont retombés sur la surface du satellite.

Après avoir procédé à de savants calculs, ils ont estimé que la Mer des Pluies était en réalité née de la collision entre la Lune et un astéroïde dont le diamètre était compris entre 250 et 300 kilomètres ! Impressionnant, mais ce n’est pas tout car ce corps viendrait se ranger dans la catégorie des objets de type E et il proviendrait de la ceinture d’astéroïdes situées entre Mars et Jupiter.

Ce ne serait évidemment pas la première fois qu’une collision de ce type se produit dans le système solaire.

En réalité, la Lune elle-même serait née de la collision entre la Terre et un corps faisant la taille de Mars, un corps nommé Théia. Il aurait d’ailleurs ensemencé notre planète au passage.