La Malaisie a détruit 1 069 rigs de minage de cryptomonnaies… au rouleau-compresseur

Le minage de cryptomonnaies est très énergivore et peut pousser à voler de l’électricité. Les autorités malaisiennes envoient un message fort en détruisant 1 069 de rigs de minage.

Le minage des cryptomonnaies nécessite la mise en réseau d’ordinateurs puissants. Ces derniers effectuent notamment des calculs de données complexes pour valider les transactions. La méthode offre une protection efficace contre le piratage informatique. Cependant, elle implique d’énormes besoins en énergie. Le processus peut ainsi amener certaines fermes à voler de l’électricité. Comme cela a été le cas dans une ferme de minage à Miri, une ville de l’État malaisien du Sarawak.

Un rouleau compresseur
Crédits Pixabay

La presse locale a ainsi rapporté une opération de police qui a abouti à la saisie d’un lot de 1 069 rigs de minage. Il est à noter que les rigs sont les ordinateurs surpuissants qui permettent d’effectuer le minage.

A lire aussi : Le Bitcoin accusé de faire chauffer un lac

Un rouleau compresseur pour détruire les ordinateurs

Les rigs de minage ont été saisis lors d’une opération menée conjointement par la police de Miri et Sarawak Energy Berhad entre février et avril 2021. Le lot était évalué à 1,25 million de dollars américains. Six personnes ont été arrêtées pour vol d’électricité. Elles ont été condamnées à des amendes allant jusqu’à 1 900 dollars et à huit mois de prison, selon un communiqué du chef de la police de Miri, Hakemal Hawari.

« Le vol d’électricité pour les activités de minage de Bitcoin a provoqué de fréquentes pannes de courant. En 2021, trois maisons ont été rasées en raison de raccordements illégaux à l’alimentation électrique », a précisé le chef de la police locale. Sarawak Energy Berhad estime avoir perdu l’équivalent d’environ 2 millions de dollars en énergie en raison du détournement de sa production électrique.

Les rigs de minage ont été détruits la semaine dernière sur le parking du siège de la police du district de Miri. Le passage du rouleau compresseur sur les ordinateurs a également été filmé. La vidéo est disponible sur la chaîne YouTube de Dayak Daily, une agence de presse de la région. En regardant la destruction des 1 069 rigs de minage, les passionnés de Bitcoin peuvent voir leurs rêves de s’enrichir grâce à la cryptomonnaie partir en miettes… Ceux qui alertent sur l’impact écologique du minage de bitcoins dans la région sont ravis de cette initiative de la police de Miri.

A lire aussi : Combien d’énergie consomme réellement le Bitcoin ?

Un avertissement des autorités malaisiennes

La presse locale n’explique pas pourquoi la police a choisi une méthode aussi dramatique pour détruire les ordinateurs. Les autorités malaisiennes ont probablement voulu envoyer un message fort. Le vol d’électricité est un problème persistant dans de nombreuses régions où se trouvent des infrastructures de minage. Certains opérateurs n’hésitent pas à recourir à des moyens illégaux pour assurer l’approvisionnement énergétique de leurs rigs.