La Nanica Smitch, copie illégale de la Nintendo Switch, est vendue en Colombie pour 40 euros

Une majorité des consoles ont eu droit à une copie illégale. Une copie souvent mal conçue avec un catalogue limité et une puissance technique absente. Généralement, ces machines jouent sur leur ressemblance avec de grands noms pour duper l’acheteur – sans oublier qu’elles sont proposées à des prix dérisoires, poussant à l’achat. La plupart des générations n’ont pas été épargnées entre les fausses PlayStation, les GameBoy et PSP. Mais alors qu’on pensait cette pratique dépassée depuis longtemps, une société colombienne a créé la surprise en commercialisant… une fausse Nintendo Switch !

Le design est pratiquement similaire et le nom de cette fausse console s’en rapproche.

Et pour cause : cette fausse Switch répond au doux nom de… Nanica Smitch !

La Nanica Smitch, une presque Nintendo Switch

Pour cette copie, les concepteurs de la Nanica Smitch n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère.

En plus de proposer un design ressemblant à la Nintendo Switch, cette machine propose même des Joy-Con qui peuvent se… détacher ! Autant dire que le plagiat va très loin pour cette console commercialisée au prix d’environ 40 euros – largement moins que la vraie ! Malheureusement, pas de batterie ici mais un quatuor de piles AAA à la façon d’une console portable à l’ancienne. La Nanica Smitch est également plus grosse.

Autre point sur lequel la Nanica Smitch est très forte, c’est au niveau de son utilisation. Comme la Switch, il est possible de jouer façon nomade ou sur une télévision… mais avec un câble RCA, pas de HDMI ici ! Là où la firme nippone risque de grincer des dents, c’est au niveau du catalogue.

On y trouve des licences Nintendo comme Mario Bros et on imagine que Nanica Smith n’a pas vraiment les droits pour les exploiter. La console embarque pas moins de 800 jeux.

On imagine que Nintendo va tenter de faire interdire la console face à ce vol de ses propriétés intellectuelles, aussi bien côté jeux que console, son design et utilisation. Reste à savoir si la firme nippone réussira à se faire entendre en Colombie.

Reste que le buzz est bien présent pour cette Nanica Smitch qui a beaucoup fait parler sur la toile et amusé les internautes.

Mots-clés nintendo switch