La NASA a aussi des technologies qui pourraient aider dans la lutte contre le COVID-19

Face à la pandémie de COVID-19, la plupart des grandes entreprises de divers domaines font ce qu’ils peuvent afin de contribuer à la lutte. La NASA n’est pas en reste et on apprend que ses chercheurs ont récemment développé 3 types de technologies afin de soutenir la lutte contre le COVID-19.

En effet, malgré les mesures de confinement en vigueur, les chercheurs de l’agence spatiale américaine ont travaillé, depuis chez eux, sur des solutions technologiques très intéressantes pour la lutte contre la maladie.

La NASA veut retourner sur la Lune le plus vite possible

Crédits pixabay.com

Ainsi, grâce à la plateforme NASA@work, depuis 1 mois, la NASA était en mesure de continuer ses activités afin de travailler sur des technologies destinées à lutter contre cette terrible pandémie qui ravage particulièrement les États-Unis. L’administrateur général de l’agence, Jim Bridenstine a récemment présenté ses derniers bébés au Président Trump.

La NASA a mis au point des technologies permettant de combattre le COVID-19

Parmi ces solutions technologiques, on peut citer une hotte à oxygène, capable de fournir la pression d’oxygène nécessaire pour les malades du COVID-19, tout en protégeant le personnel soignant de toute contamination. C’est en collaborant avec Virgin Galactic, la société spécialisée dans le vol spatial suborbital, que cet appareil a pu être mis au point.

Ensuite, nous avons un stérilisateur. Si les ambulances se servent déjà d’une version moins élaborée, cette nouvelle version pourra être utilisée à plus grande échelle (dans les écoles, les entreprises ou les prisons). Comme le souligne Jim Bridenstine, grâce à l’efficacité de ce stérilisateur, aucune trace de coronavirus ne sera trouvée, après son passage.

Enfin, le personnel du JPL (Jet Propulsion Laboratory) a conçu un respirateur à haute pression, destiné aux malades du COVID-19. Cet appareil a déjà été testé par le Mount Sinai Hospital, à New York, grâce à un simulateur pulmonaire de pointe. Suite à cet essai, l’efficacité de ce ventilateur a été prouvée.

Jim Bridenstine a récemment présenté ces technologies au président américain, Donald Trump

À l’heure actuelle, les États-Unis sont les plus touchés par cette pandémie. En effet, 1,01 million de cas positifs au Sars-CoV-2 y ont été jusqu’à présent signalés. Les nouvelles solutions proposées par la NASA tombent bien, elles pourront éventuellement intégrer le dispositif de lutte contre la maladie outre-Atlantique.

D’ailleurs, le 24 avril dernier, Donald Trump a regardé de près ces technologies proposées par la NASA. Le président américain n’a pas manqué de féliciter l’agencenet a déclaré : «  c’est incroyable que cette société ait développé toutes ces technologies, alors qu’elle est spécialisée dans la construction de fusées ».

Pour information, le ventilateur développé par NASA est nettement moins cher que les ventilateurs de soins intensifs classiques. Le Dr Dave Gallagher, directeur associé pour l’intégration stratégique au JPL, a indiqué que la fabrication de cet appareil ne coûterait qu’entre 3000 et 4000 $ alors que les respirateurs classiques seraient beaucoup plus onéreux à produire.

Mots-clés Covid-19NASA