La NASA a besoin de vous pour nommer un objet dans la ceinture de Kuiper

Après Pluton, la sonde New Horizon fait cap vers la ceinture de Kuiper et devrait l’atteindre en janvier 2019. L’objet à étudier est jusqu’ici nommé MU69 2014. Cette appellation est temporaire et la NASA propose de renommer l’objet. Tout le monde peut participer et proposer un nom « plus accrocheur ».

La nomination de l’objet est un sujet que le centre américain de recherches spatiales porte à cœur. Pour rappel, l’expédition de la sonde a pour objectif de collecter des informations pour monter une nouvelle base de données. Celle- ci devrait aider l’humanité à comprendre la formation des astres.

Espace

Les chercheurs rattachés à New Horizon ont déjà quelques suggestions, mais la NASA attend des propositions pour commencer le vote.

Quelques noms proposés par la NASA

L’équipe de New Horizon a donc proposé des noms.

La première est Z’ha’dum, c’est le nom d’une planète de la série de fiction Babylon 5. Le second est Camalor, le nom d’une ville de la ceinture de Kuiper dans le livre Camelot 30 K écrit par Robert L.Forward. Le troisième est Mjölnir, comme le nom du célèbre marteau du Dieu nordique Thor.

Un scrutin est nécessaire pour éliminer les noms à connotation religieuse, commerciale ou discriminatoire. La section rattachée à New Horizon se chargera du dépouillement final des votes.

De nouvelles découvertes en perspective

D’après les calculs, l’objet serait situé à 1,6 milliard de kilomètres de Pluton, la célèbre planète naine. 2014MU69 est en orbite dans la ceinture de Kuiper. Ce serait un corps (ou deux) constitué majoritairement de roches.

Dans l’espoir d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’univers, New Horizon voyagera à proximité de l’objet à une distance de douze mille kilomètres.

L’exploration spatiale humaine est en progression. Précédemment, New Horizon a permis aux astronomes de mieux connaître Pluton et sa lune Charon. Ils ont pu constater que ces dernières possèdent un relief sans le moindre cratère. Cela signifierait qu’elles se sont formées récemment.

Ils ont également remarqué que Pluton subit des mouvements géologiques profonds. La planète serait donc encore active. La sonde a notamment envoyé vers la Terre des images de montagnes de glace hautes de plus de trois kilomètres.

Mots-clés espaceNASA