La NASA a commencé à tester son rover aquatique en Antarctique

L’Agence spatiale américaine est sur le point de déployer son rover aquatique en Antarctique. L’engin, baptisé BRUIE (Buoyant Rover for Under-Ice Exploration), devrait permettre d’assurer le bon déroulement des futures missions sur des mondes abritant des océans de glace comme Encelade, Europa et d’autres mondes aquatiques du système solaire.

À terme, l’engin pourrait permettre de cartographier l’environnement situé sous les calottes glaciaires et les formes de vie qui pourraient s’y trouver.

Lac subglaciaire

Crédits Pixabay

BRUIE est un véhicule sous-marin très particulier. Le rover est équipé de deux roues lui permettant de rouler à l’envers en dessous des calottes glaciaires. Le robot flotte sur l’eau, ce qui lui permet de se maintenir au niveau souhaité, c’est-à-dire contre le plafond de glace. Ce niveau correspond à ce que les scientifiques appellent « zone d’interface ».

À l’heure actuelle, le véhicule mesurant un mètre de long est à la station de recherche permanente basée en Antarctique.

Une zone plus propice à la vie

Les chercheurs visent particulièrement les zones d’interface, car elles sont les plus susceptibles d’abriter la vie. Sur terre, les zones où l’eau rencontre la glace présentent une concentration plus élevée de formes de vie.

« Les coquilles de glace qui recouvrent ces océans lointains servent de fenêtre sur les océans d’en bas, et la chimie de la glace pourrait aider à nourrir la vie dans ces océans. Ici sur Terre, la glace qui recouvre nos océans polaires joue un rôle similaire, et notre équipe s’intéresse particulièrement à ce qui se passe là où l’eau rencontre la glace », a déclaré Kevin Hand, le scientifique principal du JPL en charge du projet.

Plusieurs instruments scientifiques

Grâce à cette méthode, les chercheurs pensent également pouvoir étudier la formation des glaces sur les mondes comme Encelade et Europa. De plus, les glaces sont susceptibles de piéger des gaz provenant de processus biologiques ou géologiques.

Le rover BRUIE est équipé de caméras, des lumières et de dispositifs de communication. Si les tests d’endurance se passent bien, les ingénieurs de la NASA prévoient de le munir d’instruments scientifiques.

« BRUIE aura à sa disposition plusieurs instruments scientifiques pour mesurer les paramètres liés à la vie, tels que l’oxygène dissous, la salinité de l’eau, la pression et la température », a déclaré Dan Berisford, ingénieur mécanicien de la NASA.

Mots-clés NASA