La NASA a pris en photo un amas d’étoiles exceptionnel

Les amas globulaires sont d’énormes amas de dizaines de milliers d’étoiles. Ils sont parmi les plus anciens systèmes stellaires connus dans l’Univers et remontent au début de la croissance et de l’évolution des galaxies. On en trouve autour de toutes les grandes galaxies, mais leur origine et leur rôle dans la formation des galaxies restent encore inconnus.

Le télescope spatial Hubble de la NASA/ESA a capturé cette image formidable qui montre l’éclat d’un ancien amas globulaire nommé NGC 3201.

Amas étoiles

Un amas d’étoiles mystérieux avec un trou noir au centre

L’amas globulaire NGC 3201 se trouve à environ 16 300 années-lumière et est visible vers la constellation méridionale de Vela. Ce groupe étincelant d’étoiles a été découvert le 28 mai 1826 par l’astronome écossais James Dunlop, qui l’a décrit comme un objet “assez grand, assez brillant” qui devient “assez irrégulier” vers son centre.

Benjamin Giesers, astronome au Georg-August-Universität Göttingen, a récemment découvert un trou noir stellaire logé au cœur de NGC 3201 – sa position a été révélée par les mouvements étranges d’une étoile. NGC 3201 possède également d’étranges propriétés qui le rendent unique parmi les plus de 150 amas globulaires appartenant à notre galaxie de la Voie lactée.

Il a une vitesse extrêmement rapide par rapport au Soleil et son orbite est rétrograde, ce qui signifie qu’il se déplace rapidement dans la direction opposée au centre galactique. Le comportement inhabituel de ce groupe d’étoiles suggère qu’il peut avoir des origines extragalactiques, mais à un moment donné a été capturé par la gravité de la Voie lactée.

Une origine incertaine

Cependant, la composition chimique de cet amas d’étoiles intrigant raconte une histoire différente – les étoiles au sein de NGC 3201 sont chimiquement très similaires à celles d’autres amas globulaires galactiques, ce qui implique qu’elles se sont formées à un endroit et à un moment similaires à leurs voisines.

Que cet amas globulaire mystérieux ait été adopté par notre galaxie ou que pour une raison quelconque il ait évolué de manière différente de la famille d’amas galactiques avec laquelle il a grandi, NGC 3201reste certainement une merveille astronomique inhabituelle.

Mots-clés espaceétoileNASA