La NASA a repéré un drôle de cratère sur Mars

La NASA a repéré un immense cratère comprenant deux trous rappelant des yeux d’insectes sur la planète Mars. L’agence spatiale américaine lui a donné le nom de Chryse Alien Head. Le choix de ce nom est dû au fait que le cratère ressemble à une tête d’extraterrestre.

D’après la NASA, ce cratère est le résultat d’une inondation ancienne qui s’est produite sur Mars. Le Mars Global Surveyor situe le cratère sur une zone non éloignée du site où a atterri la sonde Viking 1 en 1975. D’autres hypothèses pourraient également expliquer l’existence de ce cratère.

Il est possible qu’il ait été causé par une collision avec un astéroïde ou encore qu’il ait été creusé suite à un long processus d’érosion.

Une image déjà parue en 2005

Dans cette découverte, l’origine du cratère intrigue autant les scientifiques que les fentes en forme d’yeux qui y sont présentes à l’intérieur.

Alors que cette image a été publiée il y a déjà 13 ans, en 2005, elle revient à présent en force et fait le tour de la toile depuis qu’un chasseur d’OVNIS du nom de Scott C Warning a écrit un article dessus.

Selon ce chasseur d’extraterrestres, il s’agit là ni plus ni moins d’une sculpture ornementale représentant un extraterrestre.

En se référant à l’image du cratère, l’homme avance qu’on distingue très nettement les crêtes présentes le long de son front, des crêtes se posant comme une caractéristique unique des extraterrestres.

Certains ont comparé l’image avec le géant de Cerne Abbas.

La NASA apporte une explication scientifique

Néanmoins, il serait finalement très audacieux de prétendre que cette photo est la preuve irréfutable de l’existence des extraterrestres. De toute évidence, le nom de Chryse Alien Head conféré à ce cratère est une simple plaisanterie émanant d’un chercheur de la NASA. Malgré tout, l’agence n’a émis aucun commentaire là-dessus pour le moment.

Si l’hypothèse de l’impact par un astéroïde semble être l’explication la plus probable de l’origine du cratère pour la NASA, la présence des deux dépressions mystérieuses sur l’extrémité nord du cratère semble toujours assez floue. Leur origine reste en effet difficile à déterminer.

La NASA tient toutefois à rappeler que la région où se situe ce cratère a été modifiée par deux processus : une érosion hydrique, c’est-à-dire une action par l’eau à l’instar des inondations, qui eut lieu dans un passé lointain et une érosion éolienne ou une action par le vent assez récente.

Mots-clés marsNASA