La NASA a retrouvé Opportunity, sans pour autant parvenir à rétablir le contact

Depuis le 10 juin 2018, Opportunity n’a plus donné aucun signe à la NASA après être entré en hibernation à la suite d’une gigantesque tempête de poussières qui a sévi sur Mars durant des semaines. Toutefois, on apprend aujourd’hui que l’agence spatiale américaine a retrouvé la trace du robot.

La NASA a annoncé le 25 septembre 2018 que la caméra haute-résolution du satellite Mars Reconnaissance Orbiter, situé à 267 kilomètres au-dessus de la surface de la planète rouge, a réussi à prendre en photo l’endroit où Opportunity est entré en hibernation. En dehors de ces photos, l’agence n’a pu avoir aucune information concernant l’état du rover.

opportunity

Sur les clichés pris par le satellite Orbiter, on peut voir clairement le relief de la vallée où se trouve le robot représenté par un petit point blanc au milieu d’un cratère.

Opportunity en mode « panne »

À cause de la tempête de sable qui a frappé la planète Mars, Opportunity n’a eu accès à aucun rayon de soleil pour alimenter ses panneaux. Alors que le robot était en train de subir la tempête, les ingénieurs de la NASA espéraient que ses batteries tiendraient assez longtemps pour réveiller le rover lorsque la tempête toucherait à sa fin.

Malheureusement, même si elle s’est arrêtée, l’agence spatiale américaine n’a pas pu prendre le contact avec le robot. Pour stimuler Opportunity, la NASA a même envoyé de la musique dans les circuits du robot, mais en vain.

Dernière chance pour Opportunity

La NASA a multiplié les manœuvres pour essayer de réveiller le robot. Le 31 août 2018, l’agence spatiale américaine a activé les antennes du DeepSpace Network, un réseau de communication avec l’espace lointain de l’agence, pour envoyer des séries de commandes à Opportunity en attendant des signes de vie de sa part.

Pour l’instant, le rover ne répond pas encore. La NASA se donne 45 jours pour avoir des signaux venant d’Opportunity. Au-delà de ce délai, les chances pour récupérer le robot sont très faibles. D’après l’équipe de l’agence spatiale, cela signifierait que trop de poussière s’est accumulée sur les panneaux solaires de l’engin, l’empêchant ainsi de fonctionner.

Si d’ici mi-octobre, aucune communication n’a pu être établie avec Opportunity, sa mission sera officiellement considérée comme terminée.

Mots-clés marsNASAopportunity