La NASA a réussi à enflammer Twitter avec un seul tweet

La NASA est très active sur les réseaux sociaux et elle ne perd ainsi jamais l’occasion de partager les photos prises par ses sondes ou même les vidéos capturées depuis l’ISS.

Chaque semaine, l’agence spatiale publie donc des dizaines de tweets sur la plateforme de l’oiseau bleu et si beaucoup d’entre eux rencontrent le succès, c’est finalement l’un de ses derniers messages qui a provoqué le plus de réaction.

Une femme se tenant le visage dans les mains
Photo de Anthony Tran – Unsplash

Un message cryptique… résultant en réalité d’une banale erreur.

Quand la NASA fait une boulette sur Twitter, les internautes s’enflamment

Plus tôt dans la semaine, donc, la NASA a publié sur Twitter ce message : “PSST… Uh, did anyone hear… that?”. Ce qui peut se traduire, dans la langue de Molière, Diderot et de Big Flo par quelque chose comme : “Psst… Heu, est ce que quelqu’un a entendu… ça ?”.

Sans surprise, le message n’est pas passé inaperçu, encore moins avec le contexte. Il faut en effet rappeler que la NASA a annoncé la semaine dernière avoir fait une découverte primordiale sur la Lune. Une annonce qui a fait sensation et qui a donné vie à de nombreuses spéculations dans les heures et jours qui ont suivi.

Au moins autant que ce tweet cryptique, qui a bien entendu fait la joie de nombreux complotistes et même de certains ufologues.

A lire aussi : La NASA a trouvé de l’eau sur la Lune

Notre système comme vous ne l’avez jamais entendu

Mais en réalité, la NASA a simplement commis une erreur. Comme l’indique l’Independent, à la base, le message en question ne devait pas être publié tel quel et il était ainsi censé être accompagné d’un lien renvoyant vers une liste de lecture Soundcloud regroupant plusieurs sons issus du système solaire et capturés par nos instruments.

Une liste de lecture qui a été ensuite mise en avant par Soundcloud par le biais d’un tweet publié sur le compte de ce dernier.

Si la nouvelle en décevra sans doute certains – l’arrivée des petits gris serait finalement une bonne conclusion à cette année 2020 – il faut tout de même signaler que cette fameuse playlist mérite le détour. Elle comprend en effet 14 pistes issus des relevés effectués par le X-Ray Observatory, Juno ou même encore InSight et ils permettent finalement de prendre un peu de recul sur notre propre système tout en nous en mettant plein les oreilles.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test de l’Apple Watch Series 6

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés NASAtwitter