La NASA a trouvé de l’eau sur la Lune

La NASA avait promis une annonce “excitante” pour ce lundi et force est de constater qu’elle n’a pas menti. À 17 heures, l’agence spatiale américaine a ainsi annoncé avoir la preuve formelle de la présence d’eau sur la Lune. Et cela va changer beaucoup de choses.

La Lune se trouve depuis longtemps au centre de toutes les attentions, et ce même si Mars tend de plus en plus à lui voler la vedette.

Crédits Pixabay

La NASA continue donc à mener des études dirigées vers notre satellite naturel et elle a récemment affrêté un Boeing 747 transformé par ses soins et équipé d’un télescope infrarouge.

La Lune abrite bien de l’eau

SOFIA, c’est le nom de cet observatoire, a donc pris de la hauteur afin de pouvoir étudier la Lune sous toutes les coutures. Et grâce à son miroir de 2,7 mètres de diamètre, il a pu capturer des images infrarouges très précises de la Lune.

La pêche a été fructueuse. En étudiant les infrarouges d’une longueur d’onde de 6 micromètres, la NASA a ainsi pu identifier des molécules d’eau présentes sur la Lune. Une découverte qui a été faite en seulement dix minutes et qui confirme finalement ce que nous savions déjà.

Cela fait en effet plusieurs années que les chercheurs soupçonnent l’existence de poches d’eau glacée dans les sous sols de la Lune. Toutefois, jusqu’à présent, personne n’avait été en mesure de prouver cette assertion et c’est la raison pour laquelle la NASA a multiplié les études ces dernières années.

A lire aussi : Nokia va déployer la 4G sur la Lune

Une découverte qui va tout changer

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette découverte va changer beaucoup de choses.

La Lune est en effet considérée comme la première étape qui nous sépare des voyages spatiaux. Les agences spatiales mondiales ont en effet pour projet de transformer notre satellite en une base de lancement pour les futures missions habitées en direction de Mars.

Pourquoi ne pas se contenter de lancements effectués à partir de notre bonne vieille Terre ? La réponse est simple et elle tient en un mot : gravité. Pour échapper à l’attraction gravitationnelle de notre planète, les agences doivent mobiliser des ressources importantes, notamment en carburant.

A lire aussi : La Lune, futur laboratoire de recherche pour une vie extraterrestre intelligente ?

Bientôt une base lunaire ?

Construire une base de lancement sur la Lune permettra donc à terme de réaliser des économies substantielles… du moins si l’on arrive à produire du carburant sur place. Et justement, si notre satellite abrite de l’eau, alors cela facilitera grandement les opérations futures.

Il est d’ailleurs important de préciser que la NASA n’est pas la seule agence à avoir la Lune en ligne de mire. La Chine multiplie elle aussi les opérations en direction de notre satellite.

Du côté de l’Europe, l’ESA a déjà expliqué à de multiples reprises qu’elle aimerait pouvoir construire une base lunaire pour accueillir les futurs voyageurs de l’espace. Une base qui aura, elle aussi, besoin d’eau pour pouvoir fonctionner…

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés lune