La NASA accusée par un scientifique de cacher l’existence de la vie sur Mars

Barry DiGregorio, chercheur à l’université de Buckingham, a accusé la NASA de dissimuler les preuves de l’existence d’une forme de vie extraterrestre sur la planète Mars. Le scientifique base sa thèse sur les images publiées par le rover Curiosity de l’agence spatiale américaine.

Selon ce chercheur, ces images représentent des traces de fossiles.

Mars

Le docteur Barry DiGregio compte prouver sa théorie dans un rapport révélant au grand jour le secret gardé par la NASA : l’existence d’extraterrestres sur la planète rouge. Pour ce chercheur de l’Université de Buckingham, Mars abritait autrefois des créatures à corps mou.

La NASA, pour sa part, voit ces images plutôt comme des cristaux que comme des restes fossilisés de quelques créatures non identifiées.

Une dissimulation calculée d’avance?

Selon le scientifique, l’organisation spatiale cherche à cacher l’existence des extraterrestres sur Mars et à camoufler toute trace de leur existence.

D’après le docteur Barry DiGregio, cette dissimulation a un but très précis : renforcer le plan de la NASA qui est d’envoyer des personnes explorer Mars dans les années 2030.

Dans une déclaration faite par le chercheur, ce dernier se demande pourquoi la NASA a passé sous silence ces images jusqu’à ce jour. Le scientifique rajoute que les images en question vues de près rappellent des traces de fossiles alors que la NASA les a identifiées comme étant de simples dépôts.

La NASA choisit d’éviter le sujet

Du côté de la NASA, les explications se font désirer. Apparemment, l’agence spatiale US n’a pas souhaité s’étaler sur le sujet, si bien que le quartier Général de l’organisation souhaite exposer les images le moins possible au chercheur en particulier et au public en général.

D’après le docteur DiGregorio, ces fossiles dateraient de la même époque que la période de l’Ordovicien sur Terre. Le scientifique s’est d’ailleurs joint à deux autres chercheurs pour approfondir ses recherches et mettre en place un rapport percutant sur l’existence des martiens.

Néanmoins, à l’heure actuelle, les spéculations vont encore bon train sur la nature de ces images publiées par le rover Curiosity.

Mars Fossile

Mots-clés marsNASA