La NASA aimerait transformer l’ISS en un laboratoire d’étude sur les lasers quantiques

L’un des enjeux majeurs d’Internet aujourd’hui c’est la sécurité des données. Et un moyen quasi infaillible de transmettre des données en toute sécurité serait de le faire via un réseau Internet quantique.

Mais il faut pour cela surmonter l’obstacle de la distance, car l’information quantique déteste les voyages à longue distance. En effet, si l’on envoyait des photons intriqués dans le monde réel via la fibre optique, leur état quantique serait détruit par les interférences environnementales en moins de 80 km.

Crédits Pixabay

Pourtant, il existe bien un moyen de faire voyager ces photons sur des centaines, voire des milliers de kilomètres de distance : l’espace.

L’ISS, la solution pour créer un internet quantique

Pour rendre possible la transmission d’informations quantiques dans le monde réel, la NASA s’est associée en 2018 au Lincoln Laboratory du MIT pour mettre au point les technologies nécessaires à la réalisation de ce projet. Le programme porte officiellement le nom de National Space Quantum Laboratory, il est également baptisé Technologie Quantique dans l’Espace (Quantum Technology in Space). L’objectif est d’arriver à échanger des informations quantiques entre deux appareils (sans lien physique) sur Terre, en utilisant un système laser sur la Station Spatiale Internationale (ISS).

Le module serait fixé à l’extérieur de l’ISS et aurait à peu près la taille d’un réfrigérateur. Il permettrait de générer des photons intriqués qui transporteraient des informations quantiques jusqu’à la Terre, leur permettant ainsi de parcourir de très longues distances sans les altérer.

L’idée d’emmener les technologies quantiques dans l’espace n’est pas nouvelle. Avant la NASA, la Chine a lancé en 2016 un satellite qui a envoyé une paire de photons intriqués dans deux villes situées à plus de 1125 km de distance. Le but de ce test était de pouvoir utiliser des particules pour créer un système de cryptage d’informations quasi inviolable. Mais le modèle chinois ne permet donc pas de créer un réseau quantique.

La solution de la NASA pour créer un Internet quantique

Pour créer un réseau Internet quantique, la NASA veut utiliser la technique de la téléportation quantique qui permettrait d’utiliser des particules intriquées pour transporter des informations quantiques d’un point au sol à un autre.

Si un tel système est réalisable en théorie, sa mise en place sera un grand défi par contre. Mais au moins on est sûr d’une chose, c’est que la création d’un Internet quantique devra passer par l’espace.

Mots-clés issNASA