La NASA compte envoyer un hélicoptère sur Mars en 2020

La NASA travaille depuis plusieurs années sur une mission martienne extrêmement ambitieuse, une mission dont le lancement est prévu pour dans deux ans : Mars 2020. De nouveaux détails viennent d’émerger et l’agence a ainsi annoncé qu’elle comptait intégrer à son nouveau rover un mini hélicoptère autonome du nom de Mars Helicopter.

La mission Mars 2020 a été officiellement annoncée par l’agence spatiale américaine le 4 décembre 2012 à l’occasion d’un congrès organisé par l’Union américaine de géophysique à San Francisco.

Hélicoptère NASA

Prévue pour dans deux ans, cette nouvelle mission versera une fois de plus dans l’exploration et elle aura principalement pour but de récolter des échantillons du sol martien et de les retourner ensuite sur la Terre.

Mars 2020 : un rover et un hélicoptère

Mars 2020 s’appuiera sur un rover développé par le JPL, un rover doté de plusieurs instruments de mesure et d’un laboratoire scientifique, le tout dans un format proche de celui de Curiosity.

Le début de la mission est prévu pour l’été 2020. Le lancement de la fusée est en effet planifié pour le mois de juillet et cette dernière devrait arriver dans l’orbite martienne en février 2021. Le rover sera ensuite envoyé en direction de la planète rouge pour remplir sa mission.

Et il sera pas le seul à le faire puisqu’un second appareil l’accompagnera.

La NASA a en effet annoncé en fin de semaine que le rover sera accompagné d’un petit hélicoptère autonome capable de survoler de plusieurs mètres la surface martienne. Relativement compact, il sera doté d’un fuselage de la taille de balle de base-ball et il ne pèsera pas plus de 1,8 kg.

L’hélicoptère sera totalement autonome

La structure de l’hélicoptère sera montée sur quatre pieds métalliques et un moteur connecté à des pâles capables de tourner à trois mille tours par minute se chargera de propulser l’appareil dans les airs et de le diriger à travers la planète rouge.

Totalement autonome, l’hélicoptère sera également équipé de cellules solaires et il sera donc capable de charger ses batteries lithium-ion entre deux aventures. L’appareil ne sera d’ailleurs pas piloté par un opérateur et il sera ainsi capable de se diriger seul sans aucune intervention humaine.

L’hélicoptère sera testé pendant une trentaine de jours et il nous permettra de déterminer comment se comporte un appareil de ce type dans un environnement aussi différent du nôtre. L’atmosphère martienne ne ressemble effectivement pas à l’atmosphère terrestre et cet hélicoptère devrait donc nous permettre d’obtenir de précieuses données sur le compartiment de ce genre d’appareil.

Mots-clés marsmars 2020NASA