La NASA confirme un survol rapproché d’un astéroïde en forme d’hippopotame

Après le lancement de quelques fusées, l’espace accueille un astéroïde à la forme particulière. Selon la NASA, ce dernier a exécuté un survol rapproché de la Terre le samedi 22 décembre. Ce corps céleste converge au fur et à mesure vers notre planète. La prochaine approche, quant à elle, devrait avoir lieu dans 400 ans.

Selon les données, la distance entre la Terre et cet astéroïde était de 2,8 millions de kilomètres. Elle diminue de façon progressive.

Simulateur astéroïdes

La NASA dispose de tous les équipements nécessaires pour capturer en images un événement aussi exceptionnel. Pour faire le bonheur des amateurs de sciences, elle a publié des photos plus ou moins claires de l’astéroïde. Baptisé astéroïde 2003 SD220, ce dernier imite invraisemblablement la morphologie d’un hippopotame.

La première découverte de ce corps céleste en 2003 est attribuée à l’observatoire Lowell en Arizona. Aujourd’hui, il ne constitue pas une quelconque menace pour la Terre.

La NASA révèle des détails croustillants sur l’astéroïde 2003 SD220

La NASA ne raterait cet évènement pour rien au monde. Elle s’est équipée des meilleurs équipements pour mettre en images le passage de l’astéroïde 2003 SD220 : un radar haute précision, un télescope de 100 mètres, deux antennes de 305 mètres et de 70 mètres appartenant respectivement à Arecibo et au complexe de communication Goldstone Deep Space.

Si l’on se réfère aux images obtenues, dont la résolution est 20 fois meilleure que les dernières prises, cet astéroïde ferait 1.6 km de long à peu près.

Sa forme affiche une certaine ressemblance avec celle d’un hippopotame qui patauge tranquillement dans l’eau. Autre information : sa crête mesure 100 mètres.

Le prochain survol rapproché ne sera pas avant 400 ans

L’astéroïde 2003 SD220 s’est petit à petit rapproché de la Terre le 18 décembre. Le 22 décembre, il a été plus que jamais proche de notre planète, soit à une distance de 2,8 millions de kilomètres. Lors de la première découverte, les astronomes et les scientifiques craignaient que ce corps céleste finisse à terme par nuire à la Terre.

Les dernières révélations indiquent cependant que tous les risques de collision sont d’ores et déjà écartés.

Selon la NASA , l’astéroïde 2003 SD220 ne se rapprochera pas de la Terre avant 400 bonnes années. Cela s’explique par la période de rotation de ce corps, une période qui s’avère être à la fois longue et lente. Elle est estimée à 12 jours. Son mode de déplacement relativement complexe ne lui facilite également pas la tâche. Il fonctionne tel un ballon de foot mal lancé.

Mots-clés astéroïde