La NASA décale le lancement du JWST à cause d’un « incident »

Selon un récent communiqué de l’agence spatiale américaine, la date butoir pour le lancement du très attendu télescope James Webb est de nouveau décalée. D’après les explications fournies, un “incident” s’est produit durant les opérations préalables au lancement. Incident qui apparemment occasionné une vibration de l’ensemble de la structure du JWST.

Les équipes de la NASA sont de ce fait, actuellement sur le pied d’œuvre pour déterminer d’éventuels dommages. Espérons que ce ne soit pas le cas.

telescope-spatial-james-webb-3d
Image d’Alexmit par 123RF.COM

Ceci dit, en raison de cet “incident”, le lancement prévu milieu du mois de décembre sera finalement reporté. Et ce ne sera pas avant le 22 décembre prochain, à en croire la NASA.

Une sangle d’amarrage s’est soudainement détachée selon la NASA

D’après la NASA, lors des opérations de manutention du JWST qui se déroulent actuellement à Kourou, une sangle s’est soudainement détachée. Ce qui a fait vibrer l’ensemble de la structure du télescope. Vous l’aurez compris, le satellite doit être bien amarré en vue du voyage qui doit l’emmener en orbite. Et si ce n’est pas correctement réalisé, on risque de perdre le fruit de deux décennies de travail (sans compter quelques milliards de dollars au passage).

Quand on lit le communiqué de la NASA, qui parle d’un “incident”, on a tendance à croire que ce n’est qu’un petit pépin. Pour rester optimiste, espérons que ce soit effectivement le cas. En effet, s’il s’avère que les opérations de vérifications menées actuellement sur l’ensemble de la structure du JWST révèlent d’importants dégâts, les réparer ne sera pas chose aisée.

Un nouveau télescope pour mieux connaître le passé de l’Univers

Rendez-vous donc au 22 décembre sur le pas de tir pour le nouveau date de lancement. Pour rappel, le télescope spatial James Webb sera appelé à succéder au vénérable Hubble. L’avènement de ce télescope nouvelle génération devrait nous en apprendre beaucoup plus sur l’histoire de l’Univers. Et nous permettre dans la foulée de trouver plus rapidement des exoplanètes, pour le bonheur des astronomes.

Le lancement sera effectué depuis la base aérospatiale de Kourou (Guyane) moyennant un lanceur Ariane 5 fourni par l’ESA. Pour rappel, le télescope spatial James Webb est le fruit d’une collaboration internationale entre la NASA, l’ESA et l’agence spatiale canadienne.