La NASA n’a pas les moyens d’envoyer des hommes sur Mars

La NASA vient d’annoncer une nouvelle assez insolite. Inédite, même ! Selon William H. Gerstenmaier, l’un de ses cadres, l’agence spatiale américaine n’aurait effectivement pas les moyens financiers d’envoyer des hommes sur Mars. Pas encore, du moins.

William H. Gerstenmaier est né dans les années 50 en Ohio. Passionné par la conquête spatiale, il a suivi les premiers programmes de Mercury, Gemini et Apollo durant toute son enfance et il a très vite compris qu’il voulait lui aussi participer à cette belle aventure.

Champignons Mars

Après avoir rêvé pendant un temps de devenir pilote d’essai, il a finalement choisi de suivre un cursus à l’Ecole d’aéronautique et d’astronautique.

Envoyer des hommes sur Mars coûte cher

L’homme n’a eu aucun mal à obtenir son diplôme et il est ensuite rentré au Lewis Research Center, un centre de recherche travaillant en étroite collaboration avec la NASA. Il a notamment travaillé sur les tunnels de vent supersonique avant de poursuivre ses études en génie mécanique.

Dans les années 80, William H. Gerstenmaier est entré au Johnson Space Center et il a alors participé aux premières phases de la conception de l’ISS.

Il a ensuite gravi un à un les échelons lors des années suivantes et il occupe désormais le poste d’administrateur associé pour l’exploration et les opérations humaines de la NASA. Un poste qu’il occupe depuis 2005. Unanimement salué par ses confrères, il prend souvent la parole pour évoquer les projets de l’agence et il a participé plus tôt dans la semaine à une réunion organisée par l’American Institute of Aeronautics and Astronautics.

Durant cette occasion, il est revenu sur Mars et sur les différentes missions envisagées par l’agence dans les années à venir.

Un travail d’équipe

Il a alors déclaré que l’entrée dans l’atmosphère de Mars, la descente et l’atterrissage représentaient un énorme défi pour les chercheurs de la NASA, et pas uniquement pour des raisons techniques.

En réalité, le coût de ces opérations est totalement prohibitif et l’agence n’a pas les moyens de mener à bien ces opérations dans l’état actuel des choses. Pour preuve, elle n’a pas encore commencé à travailler sur la conception d’un atterrisseur et elle ne pourra pas le faire avec son budget actuel.

Il faut cependant rappeler que la NASA n’est pas la seule à s’intéresser à la planète rouge. Elle fascine aussi plusieurs acteurs privés, des acteurs comme l’incontournable SpaceX. Elon Musk a d’ailleurs l’intention de lancer dans ces prochains mois une mission sans pilote en direction de Mars.

Si l’homme souhaite réellement pouvoir mettre un pied sur Mars, alors il devra apprendre à travailler en équipe.

Mots-clés marsNASA