La NASA procède aux derniers tests sur le tout premier hélicoptère qui ira sur Mars (et dans l’espace d’ailleurs)

Malgré les fermetures imposées pour ralentir la propagation de la maladie du coronavirus Sars-CoV-2, le COVID-19, la NASA fait tout son possible afin que cela ne cause pas de retard sur sa mission Mars 2020. Pour rappel, au cours cette mission d’exploration à destination de la planète rouge, le rover Perseverance sera envoyé sur Mars.

Mais la liste des véhicules qui y seront envoyés ne s’arrête pas là. En effet, le rover Perseverance sera également accompagné d’un hélicoptère, le premier impliqué dans les missions d’explorations spatiales. Le Mars Helicopter sera d’ailleurs le premier à hélicoptère à voler hors de notre planète.

Crédits Pixabay

Depuis le Kennedy Space Center de la NASA, en Floride, les derniers tests avant l’approbation de cet hélicoptère, pour son intégration à la mission Mars 2020 sont en cours. Le lancement de cette mission est quant à elle prévu en juillet 2020.

Jusqu’à présent, l’hélicoptère a brillamment réussi les tests

Parmi les tests qui ont été imposés à cet appareil peu ordinaire, le principal concernait la rotation de ses pales. Durant ce test, les résultats ont pu montrer que les pales de cet hélicoptère étaient en mesure d’effectuer 50 rotations par minute. Et c’est important que cette vitesse de rotation soit atteinte pour que l’hélicoptère puisse correctement fonctionner dans l’atmosphère martienne.

Du coup, cet appareil a été testé au Space Simulator du JPL (Jet Propulsion Laboratory), dans une chambre à vide d’environ 8 mètres de diamètre, capable de simuler l’atmosphère de Mars.

D’autre part, sa compatibilité avec le Mars Helicopter Delivery System, un système permettant de le transporter sur le ventre du rover, a également été vérifiée.

Suite à ces essais et l’installation d’un panneau solaire sur cet hélicoptère, les tests finaux et la mise en place des dernières améliorations avant de livrer ce dernier à la salle blanche de High Bay 1 sont en cours.

Un appareil qui révolutionnera les futures missions spatiales

Le chef de projet pour l’hélicoptère Mars au JPL, MiMi Aung, souligne le fait qu’auparavant, personne n’avait encore jamais construit d’hélicoptère destiné à survoler Mars et sa surface.

Pour la mission Mars 2020, le rover se chargera de la recherche et de la récolte des indices d’une vie antérieure sur la planète rouge et nous rapportera des échantillons. De son côté, l’hélicoptère effectuera des vols de démonstration sur la planète rouge.

À noter qu’à l’avenir, grâce à cette innovation, des hélicoptères pourraient effectuer des missions de reconnaissance pour les rovers.