La NASA va tirer sur des astéroïdes ce mois-ci

Bien qu’à ce jour aucun astéroïde ne se dirige vers la terre, il existe une très grande quantité d’astéroïdes géocroiseurs aux alentours. La NASA cherche actuellement des méthodes fiables pour pouvoir dévier la direction d’un astéroïde si jamais celui-ci constitue une réelle menace pour l’humanité. Dans le souci d’anticiper une destruction future de la Terre par des astéroïdes, l’agence spatiale américaine prévoit de la défendre avec son engin spatial DART (Double Asteroid Redirection Test).

Mission Dart de la NASA

Lindley Johnson, responsable de la défense planétaire au sein de l’agence, a récemment donné les détails de ma mission à travers un communiqué. La NASA estime le montant investi dans la mission à 330 millions de dollars. Il a insisté sur le fait que, pour mieux défendre la terre, il est souhaitable d’être informé sur les menaces à venir.

C’est pourquoi la NASA souhaite tester sa capacité à défaire la menace d’un astéroïde avant qu’il ne soit trop tard. Concrètement, les vaisseaux spatiaux s’écraseront donc sur les astéroïdes ciblés pour permettre aux chercheurs d’observer les conséquences de l’impact.

Les cibles sont Dimorphos et Didymos

Le 23 novembre 2021, à 22 h 20, sera lancé l’engin DART depuis la base spéciale Vandenberg, à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX. La distance entre la terre et l’astéroïde est d’environ 6,8 millions de km. Donc si le lancement a lieu à l’heure susmentionnée, la collision se produira normalement le 1er octobre 2022.

La cible est un système d’astéroïde-double appelés Dimorphos et Didymos. Pour l’heure, ils ne représentent aucune menace. Ils représentent par contre des cibles idéales, car ils peuvent être observés avec des télescopes terrestres et représente.

Un essai préventif pour plus de précisions

Les scientifiques de la NASA procéderont donc au test afin de mesurer l’élan nécessaire pour dérouter la roche céleste de la trajectoire au cas où il se dirige vers la terre. Les calculs leur permettront également de déterminer avec précision l’endroit de l’astéroïde sur lequel il faudra impacter.

En 1999, un astéroïde mesurant d’environ 500 m de diamètre a été découvert par les astronomes. Il atteindra la moitié de la trajectoire entre la lune et la terre en l’an 2135. Il ne constitue pas jusqu’ici une menace pour la terre jusqu’à présent, mais rien n’est totalement sûr. Une simple collision inattendue pourrait le faire dévier de sa direction.

Mots-clés astéroîdeNASA