La Nintendo 3DS luttera efficacement contre le piratage

Cracker une Nintendo DS ou une Nintendo DSi ne nécessite aucune connaissance technique particulière. Il suffit d’acheter un linker, d’insérer ce dernier comme une simple cartouche de jeux et c’est tout. En quelques minutes, ta console portable est capable de lire des “sauvegardes” de jeux. Forcément, le géant nippon compte bien mettre en place une solution beaucoup plus sécurisée pour sa Nintendo 3DS et ça risque de donner du fil à retordre à tous les pirates.

Comment comptent-ils s’y prendre ? Et bien si l’on en croit Eurogamer, Nintendo pourrait mettre en place un système de logs sophistiqué. Ce dernier serait ainsi capable d’enregistrer la liste de toutes les cartouches de jeu utilisées et il pourrait même être capable de repérer ces bons vieux linkers. Pourquoi ? Et bien tout simplement pour bloquer ensuite votre pauvre Nintendo 3DS, qui deviendra pour le coup aussi utile qu’une brique en polystyrène.

Pour se faire, bien sûr, Nintendo aura besoin d’apprendre à reconnaître ces fameux linkers. Après tout, quand on bloque la console de ses clients, il vaut mieux être sûr de son coup. Justement, la firme nippone semble avoir planché sur la question puisque ce système de logs devrait ainsi être capable de communiquer avec les serveurs de Nintendo pour lui transmettre toutes les informations qui vont bien. Ensuite, il suffirait d’une simple mise-à-jour du firmware de la console pour punir les fautifs et les forcer à repasser à la caisse.

Le plus inquiétant, c’est que si l’on en croit ces rumeurs, alors la Nintendo 3DS pourrait embarquer une connexion WiFi dormante permettant à la console de se mettre à jour sans le consentement de son utilisateur. Autant dire que dans ce contexte, cracker la Nintendo 3DS risque d’être bien plus compliqué que prévu.

On rappellera pour finir que cette méthode rencontre un vif succès auprès des constructeurs. En son temps, Microsoft avait ainsi banni un bon nombre de pirates de son Xbox Live et Sony pourrait prochainement en faire autant pour sa PlayStation 3. Par conséquent, il serait plutôt étonnant que Nintendo n’en fasse pas pour autant. Il reste juste à savoir si ces mesures étonnantes (et un poil discutables) auront un impact sur les ventes de sa nouvelle console portable.

La suite au prochain épisode.