La Nintendo DSi arrivera en 2009… Et on s’en fout !

Je vous l’avais annoncé voilà quelques jours et c’est désormais officiel : Nintendo va lancer une nouvelle console portable sur le marché l’année prochaine. Attention cependant car il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, la DSi s’inscrivant dans la droite lignée de la Nintendo DS, déjà adoptée par de nombreux joueurs dans le monde. Une nouvelle que beaucoup attendaient avec impatience, mais qui nous laisse tout-de-même un goût amer dans la bouche.

De mon temps, lorsqu’on achetait une console de jeu, on attendait toujours la nouvelle génération histoire de ne pas être à la ramasse auprès des copains. Oui, parce qu’à cette époque pas si lointaine, lorsque les constructeurs lancaient un nouveau produit sur le marché, il en valait vraiment la peine. Maintenant, on décline un même produit sur plusieurs années, en ajoutant quelques fonctionnalités ici et là histoire de se donner bonne conscience. C’est ce qu’a déjà fait Sony avec sa PSP et c’est ce qu’a visiblement décidé de faire Nintendo avec la DSi.

Car cette dernière n’est rien d’autre qu’une Nintendo DS modifiée. Au rang des nouveautés, on peut citer :

  • des écrans plus grands (17% en plus par rapport à la version précédente).
  • une caméra (0.3 Mégapixels, pour une résolution max de 640×480).
  • une fonction baladeur.
  • un navigateur internet embarqué.
  • un port SD.
  • le DSWare Store.

Inutile de dire que les écrans plus grands, la caméra et la fonction baladeur n’apportent pas grand chose. Le capteur de l’appareil ne mérite même pas qu’on en parle, même un téléphone portable bas de gamme prendra des photographies de meilleure qualité. Même chose pour la fonction baladeur  le navigateur web et le port SD, qui n’intéresseront finalement que ceux qui n’ont pas encore cracké leur jolie petite console.

Non, à mon sens, la seule innovation notable, intéressante, est la dernière : le DSWare Store. Cette boutique virtuelle permettra en effet aux joueurs d’acheter des jeux directement en ligne avec des points (même principe que pour la Wii). L’idée, sans doute fortement inspirée de l’AppStore d’Apple, est assez intéressante. Plus le temps passe, et plus la dématérialisation envahit les marchés en place. Une bonne chose, donc…

Mais qui ne justifie pas, à elle seule, l’achat de la console. Non, parce que ça, vraiment, ils auraient pu le proposer directement avec la DS ou la DS Lite. Et cela n’aurait certainement pas coûté 129€, hein… Parce que si vous la voulez, c’est ce qu’il vous faudra débourser. Comme quoi, le consommateur est encore une fois pris pour une vache à lait.

D’ailleurs, puisque j’y pense, je crois que je vais aller me faire traire, moi…

Via Kotaku