La Nintendo Switch en rupture de stock face à des revendeurs utilisant des bots ?

Avec la venue du confinement dans le monde, beaucoup auront « profité » de cet enfermement pour se jeter sur la Switch, notamment grâce à la sortie de Animal Crossing New Horizons – qui connaît un véritable carton en France. Une console nomade avec une belle ludothèque de titres exclusifs et franchises propres à Nintendo, de Zelda en passant par Super Smash Bros mais surtout Mario. Malheureusement, la Switch est rapidement tombée en rupture de stock face à ces achats massifs tandis que la firme nippone a dû augmenter sa production en Chine, où la pandémie de coronavirus est largement stoppée.

Mais selon Vice, une autre piste peut expliquer cet intérêt soudain pour la Switch.

Nintendo Switch

Crédits Pixabay

Certains revendeurs auraient utilisé des bots pour acheter la console et spéculer sur son prix.

Des bots prêts à acheter la Switch lorsque de nouveaux stocks arrivent

C’est une technique pour le moins surprenante que pense avoir dénichée Vice, même si cette théorie reste à prendre avec des pincettes. Selon le média britannique, les revendeurs utiliseraient Bird Bot pour acheter immédiatement la console dès sa remise en stock. Cela expliquerait pourquoi certains s’emparent rapidement de la Switch et peuvent alors la revendre à des prix prohibitifs – un œil chez Rakuten ou la Fnac permet de découvrir l’appareil à des tarifs délirants, parfois jusqu’à 500 euros !

Les revendeurs ont donc profité de ce bot, open source, pour acheter d’énormes stocks de Switch et profiter de l’engouement autour de la machine en plein confinement. Une méthode peu scrupuleuse reposant sur une spéculation pendant cette crise sanitaire, alors que beaucoup en profitent pour dégager des bénéfices. À noter que seule la Switch « normale » est touchée, les joueurs ne souhaitant pas forcément la Lite qui ne peut afficher les jeux à l’écran externe.

Reste à savoir si les sites de vente en ligne pourront prendre des mesures face à ces achats massifs rendant compliqué de trouver une Switch à un prix convenable. Sachant que ces derniers touchent une commission, il y a fort à parier que peu réagiront face à cette potentielle escroquerie découverte par Vice. En attendant, pas de nouvelles consoles à des tarifs abordables du côté de la France.