La Nouvelle-Orléans est menacée par les eaux et elle n’est pas la seule dans ce cas

La NASA a publié la semaine dernière un rapport particulièrement inquiétant dans le Journal of Geophysical Research. L’agence spatiale estime en effet que la ville de la Nouvelle-Orléans est en train de s’enfoncer progressivement dans le sol. A ce train-là, elle pourrait être entièrement recouverte par les eaux dans un avenir plus ou moins lointain.

Les relevés ont été faits par les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, sous la supervision de la géologue Cathleen Jones. Les chercheurs se sont appuyés sur des informations obtenues à partir de drones UAVSAR pour calculer la vitesse d’immersion de la ville.

Affaissement Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans s’enfonce progressivement dans le sol.

En procédant de la sorte et en croisant ces données avec des relevés plus anciens, ils ont pu déterminer que tous les quartiers de la Nouvelle-Orléans étaient en train de s’enfoncer dans le sol.

La Nouvelle-Orléans s’enfonce dans le sol

Ils ne sont pas tous logés à la même enseigne bien entendu mais la moyenne se situe aux alentour de trois ou de quatre centimètres par an.

Cathleen Jones estime que la situation est critique et elle appelle bien évidemment les autorités à prendre leurs responsabilités. Elle pense d’ailleurs que son étude pourra leur permettre d’identifier les quartiers les plus touchés afin de prendre des mesures adaptées.

Il faut tout de même noter que la Nouvelle-Orléans n’est pas la seule ville dans cette situation. En réalité, d’autres cités s’enfoncent dans le sol, des villes comme Washington et New York.

Selon les recherches menées par Cathleen, ce phénomène est causé essentiellement par l’affaissement des roches. Le réchauffement climatique provoque en effet la montée du niveau de la mer et cela a pour effet de fragiliser les côtes américaines.

La faute au réchauffement climatique… et au facteur humain

La situation est préoccupante, mais les chercheurs estiment aussi que l’activité humaine rend la ligne côtière trop vulnérable face aux cataclysmes naturels.

L’histoire de la ville leur a malheureusement donné raison et tout le monde se souvient sans doute des terribles dommages causés par l’ouragan Katrina en 2005.

Sous la violence du cataclysme, les digues protégeant la ville ont en effet cédé et la Nouvelle-Orléans a alors été submergée par de puissantes vagues. Des dizaines de personnes ont perdu la vie en l’espace de quelques heures et des millions de maisons ont été détruites.

Depuis, la ville a été en partie reconstruite mais les stigmates sont toujours visibles.