La NSA s’est intéressée aux bombes psychiques

La NSA nous a peut-être tous mis sur écoute, mais la célèbre agence américaine avait de plus grandes ambitions dans les années 70. Elle rêvait en effet d’utiliser des bombes psychiques pour détruire les villes ennemies. Exactement comme dans Akira, donc.

Tout le monde ne le sait pas forcément, mais la NSA a ouvert ses portes dans les années 50 et elle a été bâtie sur les cendres encore fumantes du fameux COMINT et donc de l’agence de renseignement en charge de toutes les activités liées à l’électromagnétisme.

Bombes Psychiques NSA

La NSA s’est intéressée pendant un temps aux bombes psychiques.

Les missions de la National Security Agency sont assez variées, mais elles ont le plus souvent un lien direct avec la cryptologie et donc avec l’étude et le traitement des données chiffrées.

La CIA a travaillé en étroite collaboration avec la NSA

La CIA n’a pas de lien direct avec elle, mais les deux agences sont tout de même souvent amenées à travailler ensemble.

En fouinant dans les documents déclassifiés mis en ligne par la CIA au début de l’année, MuckRock a trouvé plusieurs références faisant allusion à une hypothétique bombe psychique. Un document, notamment, a été rédigé durant l’été 1977 et il liste de nombreux événements étranges liés à la parapsychologie et donc aux sujets en lien avec les pouvoirs psychiques.

Le nom de ce fameux document se passe d’ailleurs de tout commentaire : Parapsychological Weapon.

Si vous vous souvenez vaguement de vos cours d’histoire du collège, alors vous savez sans doute que les Américains et les Russes ne se sont pas toujours très bien entendus. En réalité, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les deux puissances ont commencé à se considérer avec une certaine défiance et cette dernière s’est progressivement transformée en une véritable animosité, donnant ainsi naissance à la Guerre Froide.

Un conflit qui a commencé en 1947 et qui a pris fin en 1991.

Ce document a donc été rédigé en pleine Guerre Froide et il affirmait notamment que le KGB avait lancé une vaste opération afin de collecter des informations en lien avec le pouvoir psychique de certains individus. En toute discrétion, bien entendu.

Le document n’est reste pas là et il indique un peu plus loin qu’un journaliste américain a été arrêté en possession d’un article de recherche soviétique portant sur la parapsychologie, un article prouvant scientifiquement l’existence de particules spéciales en lien avec ces capacités surhumaines : les particules PSI.

La suite du rapport allait encore plus loin, car il évoquait des expériences réussies en laboratoire.

Des bombes psychiques pour détruire des villes ennemies

Il citait ensuite le travail d’un chercheur de renommée internationale, Pierre Teilhard de Chardin. Peu connu des profanes, ce prêtre jésuite français est pourtant considéré comme un des plus grands théoriciens de l’évolution du 20e siècle. Il est notamment connu pour avoir retracé l’histoire de l’Univers en s’appuyant sur des concepts complexes comme la mécanique quantique et la thermodynamique.

Les travaux de l’homme lui ont d’ailleurs valu d’être condamné à multiples reprises par le Saint-Siège. Depuis, l’Église a bien évidemment mis pas mal d’eau dans son vin et Teilhard est ainsi considéré comme un précurseur et un formidable savant.

Pourquoi citer ses travaux ? Tout simplement pour donner un peu plus de corps aux “recherches” effectuées par son auteur. Le quatrième point faisait d’ailleurs figure de cerise sur le gâteau et il évoquait ainsi deux armes psychiques capables de découler de ces expériences : une bombe télékinétique à retardement et une bombe psychique surpuissante.

Mais ce n’est pas le plus fou. Toujours d’après la CIA, ce surprenant document appartenait à la collection du Project Stargate.

Cette dernière n’a aucun lien direct – ou même indirect – avec le célèbre film de Roland Emmerich. En réalité, elle fait allusion à une initiative secrète menée par l’armée américaine, une initiative qui visait essentiellement à exploiter d’une manière ou d’une autre les phénomènes psychiques inexplicables. Il a mobilisé de nombreux chercheurs pendant plusieurs années avant d’être définitivement suspendu en 1995.

Mots-clés ciainsolitensa