Playdate : la petite console portable indé ouvrira ses précommandes en juillet

Amoureux de gadgets ou de bizarreries vidéoludiques, prenez date : l’éditeur et distributeur Panic a annoncé l’ouverture des précommandes de sa console portable à manivelle PlayDate pour le mois de juillet prochain.

Pour rappel, la PlayDate est une petite console portable, ne dépassant pas les 8 centimètres tant en largeur qu’en hauteur, qui a la particularité de disposer d’une manivelle sur la tranche droite. Cette dernière fait partie intégrante de l’usage et du gameplay de certains des titres de la console qui se veut comme une célébration du jeu indépendant sous toutes ses formes.

Panic

Le kit de développement de la console appelé Pulp sera également rendu disponible pour les développeurs en herbe désireux de coder, distribuer ou vendre leurs créations qui pourront ainsi être chargés par le port USB-C de la (petite) bête.

Un dock accessoire prévu

Panic en a profité pour dévoiler le premier accessoire de la Playdate : le Playdate Stereo Dock, un socle doté d’enceintes Bluetooth permettant de recharger la console portable, mais qui servira également de porte-plume (un stylo est inclus, grand luxe) grâce à l’encolure sur le dessus prévu à cet effet… Avec son design évoquant les télévisions à tube cathodique, le Playdate Stereo Dock s’intègre parfaitement avec les formes et la couleur jaune pastel du Playdate, comme un objet décoratif neo-retro.

Alors que Panic avait annoncé 12 jeux inclus dans la bête, voilà que ce nombre se voit doublé à l’approche de la sortie : on passe désormais à 24 titres distribués aux acheteurs au cours des 12 semaines suivant la sortie de la console, dont 21 ont d’ores et déjà été dévoilés. Parmi eux, on compte certains titres venus de développeurs indépendants de renom.

24 jeux au programme

Lucas Pope, créateur de (l’excellent) The Return of the Obra Dinn, prépare un petit jeu Mars After Midnight à destination de la console, dont le gameplay semble directement inspiré de l’une de ses plus célèbres créations Papers, please – mais, forcément, dans une ambiance beaucoup plus martienne. Du côté des développeurs japonais, on pourra notamment retrouver Keita Katahashi – l’illustre créateur de la franchise Katamari – et son studio uvula sur Crankin’s Time Travel Adventure, une étrange aventure mettant en scène un robot.

Initialement prévue pour le début d’année 2020, la sortie de cette étrange nomade à l’écran monochrome est finalement fixée à “cette fin d’année“, sans plus de précision. Une confirmation néanmoins : la console sera tarifée au prix de 179,99$.

Mots-clés playdate