La “pire maison de la rue” est à vendre, et elle est en train de faire le buzz

En temps normal, lorsqu’une agence immobilière met en vente un appartement ou une maison, elle préfère se focaliser sur ses atouts. Comme l’emplacement du bien, par exemple, ou encore son exposition ou son bilan énergétique. Philippa Main de Tampa Bay en Floride, pour sa part, a préféré une stratégie un peu différente.

Elle a en effet opté pour une franchise brutale et directe, le tout avec une bonne dose d’humour derrière.

Image par Michael Gaida de Pixabay
Image par Michael Gaida de Pixabay 

Ce qui semble avoir été profitable au bien concerné par l’annonce.

La pire maison de la rue est à vendre

Le bien en question est une maison située à Zephyrhills, une petite ville de 15 000 habitants située dans le comté de Pasco en Floride. Proposée à seulement 69 000 dollars, soit environ 57 000 euros, elle est bien loin du palace que l’on pourrait imaginer.

Et contre toute attente, c’est précisément ce qu’indique l’annonce.

Directe, cette dernière présente en effet la propriété comme la pire maison de la rue. Elle explique ainsi que le précédent propriétaire a dû faire appel à sept bennes à ordures pour nettoyer le terrain. Pire encore, l’annonce explique que le toit a tendance à fuir et que le sol grince, le tout avec des courants d’air effroyables qui balayent régulièrement l’intérieur de la demeure.

La situation ne semble pas être meilleure à l’intérieur. La maison, construite en 1954, comporte seulement trois chambres pour 1,5 salle de bain… une salle de bain très ouverte car plusieurs fenêtres sont cassées.

La magie du marketing inversé

Un peu plus loin, on apprend aussi que la cuisine a pour mérite d’être ensoleillée… et c’est tout. C’est en effet son seul intérêt et l’annonce conseille ainsi aux futurs propriétaires de commander des plats à emporter pour éviter les mauvaises surprises.

Et ça continue comme ça pendant des heures. L’annonce évoque des fondations détachées, mais elle explique aussi que cette maison est l’endroit rêvé pour tourner le prochain film de zombies. Quant à la cheminée, elle semble incarner à merveille ce que nous avons ressenti durant toute l’année 2020. Elle est en effet prête à s’effondrer.

Vous l’aurez compris, plutôt que de chercher à cacher ce qui ne va pas, Philippa Main a préféré opter pour une technique de marketing inversé en plaisantant sur les soucis de la maison. Et étonnamment, cette stratégie s’est avérée payante puisque l’annonce a totalisé pas moins de 200 000 vues sur Realtor, avec des centaines et des centaines de partages sur les plateformes sociales habituelles.

L’annonce peut être consultée à cette adresse.