La plage d’un lac américain fermée pour cause de peste

Le Tahoa Daily Tribune nous apprend que les autorités en charge du lac Tahoe ont été obligé de fermer une plage locale et un centre d’accueil en raison de plusieurs cas positifs de peste.

La peste a été identifiée pour la toute première fois en 1894, par Alexandre Yersin, de l’Institut Pasteur. Elle est cause par le Yersinia pestis, un bacille et donc une bactérie de forme allongée. La plupart du temps, la maladie se transmet par les piqûres de puces.

Une photo du lac Tahoe
Image par David Mark de Pixabay

Il existe différentes formes de la peste. On en dénombre trois : la peste bubonique, la peste septicémique et la peste pneumonique. A noter qu’une fois un hôte infecté, il peut à son tour transmettre la maladie par voie aérienne, du moins dans le cas de la peste pneumonique.

La peste, histoire, transmission et traitement

De toutes les pandémies qui ont frappé l’humanité, la peste reste sans doute la plus connue. Elle a en effet frappé à trois reprises et elle a entraîné dans son sillage un nombre incalculable de morts.

Contrairement à certaines idées reçues, il existe des traitements pour guérir la maladie, et de simples antibiotiques suffisent ainsi à guérir les malades touchés, la maladie étant sensible à la kanamycine, aux quinolones ou même encore à la rifampicine.

La peste sévit toujours et de nouveaux cas ont été justement détectés dans la région du lac Tahoe. Ces derniers n’incluent cependant pas l’homme et ils semblent circonscrits à quelques tamias vivant dans la région. Des tamias qui, selon les autorités locales, n’auraient eu aucun contact avec les habitants ou touristes de la région.

A lire aussi : Bientôt un vaccin contre la peste ?

Des cas isolés

Toutefois, pour limiter le risque de propagation, les autorités ont pris la décision de fermer la place de Kiva, là où les tamias infectés par la peste ont été découverts, ainsi que le centre d’accueil des visiteurs de Taylor Creek. Même chose pour les aires de stationnement.

A noter que ce n’est pas la première fois que le comté est exposé à des cas de peste. Jusqu’à présent, les cas humains restent cependant rares.

Rappelons que les symptômes de la peste apparaissent généralement deux semaines après l’infection. Ils prennent la firme d’une forte fièvre, de nausées et d’une faiblesse générale. Comme nous l’expliquons plus haut, la maladie peut être traitée avec des antibiotiques, mais il faut qu’elle soit prise assez vite.

A lire aussi : L’histoire d’Eyam, le village qui s’est mis en confinement pendant un an pour limiter la propagation de la peste en 1665

Les autorités vont agir

Les autorités locales ont en tout cas déclaré que maintenant que le problème était connu, des opérations vont être menées sur place afin d’isoler les individus malades.

Elles espèrent ainsi pouvoir réouvrir la plage dès ce week-end.