La PlayStation 4 bientôt rattrapée par la Xbox One aux Etats-Unis ?

Et si la Xbox One était enfin touchée par la grâce ? Alors que la console initiale peinait à s’imposer face à sa rivale de Sony, il semblerait que sa déclinaison slim ait fait mouche notamment sur le sol américain, au cours des derniers mois de 2016.

Pour autant, ce nouvel élan suffira-t-il à Microsoft pour espérer être au coude à coude avec la PlayStation 4 en termes de ventes ? Sur cette épineuse question rien n’est moins sûr, la machine de Sony détenant en effet toujours une très belle avance, tout en conservant de bons résultats sur le dernier trimestre de feu l’année 2016.

xboxones-vs-ps4-usa

Les ventes de Xbox One ont été importantes aux États-Unis en fin d’année. Suffisamment pour gêner Sony sur ce marché ?

Comme l’explique GeekWire, tout est une affaire de nuance. Car si la console de Microsoft a effectivement réalisé une très belle deuxième moitié d’année (notamment avec l’arrivée sur le marché de l’itération S de sa Xbox One, le lancement de plusieurs jeux exclusifs, et les remises ayant été faites lors du Black Friday et du Cyber Monday), Sony a pour sa part tenu la cadence tout en surclassant la Xbox côté ventes sur le mois de décembre. La firme de Redmond n’a toutefois pas encore couché toutes ses cartes… Il lui en reste une, et de taille, sa Xbox One Scorpio.

Une dynamique nouvelle pour Microsoft et sa Xbox One

Selon Mike Nichols (Directeur du Marketing pour la branche Xbox), la One a connu un contexte très favorable depuis l’été 2016 aux États-Unis, il déclare : “Le mois de décembre a été le plus important depuis le lancement de la Xbox One aux États-Unis ; et la Xbox One a été la seule console de huitième génération à réaliser une augmentation des ventes par rapport à l’an passé à la même période”.

Il ajoute que la machine a été “la plus vendue au cours de la seconde moitié de l’année 2016“, tout en précisant que le nombre d’heures passé par les joueurs sur le Xbox Live – durant les mois de novembre et décembre – “a augmenté de 23% par rapport à 2015, grâce à l’enthousiasme des fans pour le meilleur des line-up” de fin d’année.

Sony maintient pour sa part sa vitesse de croisière

Les bons résultats de Microsoft aux États-Unis sont cependant loin d’intimider ou d’inquiéter Sony. En effet, si la Xbox One s’est très bien écoulée en décembre, cela n’a pas empêché la PS4 de se positionner comme la console la plus vendue sur ce même mois (sans que Sony ne précise quelle est la proportion de PS4 Pro vendue sur cette période).

Il faudra donc voir si la tendance générale pourra s’inverser lors du lancement de la Scorpio, une console qui pourrait faire du mal à Sony sur le marché américain, terre sacrée de Microsoft.