La PlayStation 5 va mettre le paquet sur les exclus

Le succès rencontré par la PlayStation 5 est incontestable. Depuis ses débuts en novembre 2020, la console de Sony s’est littéralement vendue comme des petits pains. Jusqu’au 31 mars 2021, on sait que la compagnie a réussi à écouler 7,8 millions de PlayStation 5. L’engouement suscité par la console est tel, qu’elle s’est retrouvée en rupture de stock après seulement quelques mois.

La demande est pourtant loin de faiblir et Sony se retrouve actuellement débordé. Il y a quelques semaines, le géant nippon a fait savoir que sa console pourrait être en rupture de stock continue jusqu’en 2022. En dépit de cela, Sony n’a de cesse de teaser les gamers pour entretenir la popularité de la PlayStation 5.

On devrait pouvoir étendre le stockage de la PS5 cet été

Les acteurs du monde des jeux vidéo savent très bien que pour faire vendre une console, il faut également mettre le paquet sur son catalogue. Et c’est justement ce qu’est en train de faire Sony. Au micro du site Wired, Hermen Hulst, directeur de PlayStation Studios, a révélé que la PlayStation 5 allait faire le plein d’exclusivités dans les mois à venir.

Plus de 25 jeux exclusifs en préparation

Pour le moment, le nombre de jeux exclusifs de la PlayStation 5 peut se compter sur les doigts de la main. Heureusement, Sony s’apprête à remédier à cela. À en croire les confidences de Hermen Hulst, la firme nippone développerait actuellement plus de 25 jeux exclusifs pour sa console nouvelle génération.

D’après lui, il y en aura pour tous les goûts.

« Il y a une quantité incroyable de variété provenant de différentes régions. »

Les gamers pourront s’attendre à retrouver des titres indépendants, mais aussi des blockbusters.

Un aperçu des titres à venir sur la PlayStation 5

Certaines de ces exclusivités sortiront dans les mois à venir. On citera notamment « Ratchet & Clank : Rift Apart » qui fera ses débuts en juin 2021. Cette année, les joueurs pourront aussi découvrir « Horizon Forbidden West », « Kena Bridge of Spirit », « Deathloop » ou encore « Five Nights at Freddy’s : Security Breach. »

Hermen Hulst a également profité de cette interview pour évoquer la rupture de stock de la PlayStation 5.

« Nous travaillons aussi dur que possible pour améliorer cette situation. Nous voyons la production augmenter au cours de l’été et certainement dans la seconde moitié de l’année. Nous espérons voir une sorte de retour à la normale en termes d’équilibre entre l’offre et la demande au cours de cette période. »

Cela devrait laisser du temps à ceux qui n’ont pas encore pu se payer une PlayStation 5 pour faire des économies.

Mots-clés playstation 5sony