La prochaine Apple Watch pourrait veiller sur votre cœur

Proposer des montres connectées à visée quasi-médicale n’est clairement pas une idée nouvelle, mais Apple pourrait bien être en passe de pousser le concept encore un peu plus loin avec sa prochaine Apple Watch. Selon les dernières rumeurs, le prochain modèle de montre connectée conçu par la firme à la pomme intégrerait un électrocardiographe.

À la différence d’un « simple » cardiofréquencemètre (embarqué par défaut sur nombre de tocantes connectées), l’électrocardiographe permet de réaliser des électrocardiogrammes (ECG). Un examen directement issu du monde médical qui sert à prévenir d’éventuels problèmes cardiaques tels que les AVC, les infarctus, ou plus simplement, les baisses de fréquence cardiaque. Des soucis de santé qui coûtent parfois une vie, mais qui peuvent aussi être détectés avant qu’il ne soit trop tard, en mesurant notamment l’activité électrique du cœur.

Si l’on en croit les dernières rumeurs, la prochaine Watch d’Apple intégrerait un électrocardiographe, permettant notamment de prévenir de problèmes cardiaques.

Comme le rapporte Bloomberg, le but de la firme de Cupertino serait de proposer une fonctionnalité capable d’avertir une personne encourant un risque d’attaque cardiaque en ayant recours à un capteur supplémentaire. L’Apple Watch serait alors en mesure d’établir, sur demande, un diagnostic succinct et de recommander le cas échéant à son utilisateur de consulter un médecin dans les meilleurs délais.

Une fonctionnalité actuellement en cours de test

Le média américain précise qu’un prototype fonctionnel serait actuellement en train d’être testé dans le Saint des Saints. Apple aurait configuré la chose de manière à ce qu’il faille pincer le cadran de la montre pendant quelques secondes en vue d’initier la prise de mesure.

Il suffirait alors de placer la nouvelle Apple Watch contre sa poitrine pour que cette dernière soit en mesure d’envoyer une impulsion électrique (très légère) à travers le torse. Cette impulsion serait alors capable de détecter d’éventuels problèmes de palpitant.

On peut imaginer qu’une notification apparaîtrait ensuite à l’écran pour afficher le résultat de cette brève analyse, et pourquoi pas donner quelques recommandations à l’utilisateur.

Bloomberg rappelle toutefois qu’il n’est pas certain qu’Apple intègre cette feature sur sa prochaine montre connectée . La firme pourrait en effet décider de laisser tomber le projet, ou tout simplement de le reporter à une itération ultérieure de l’Apple Watch. L’information est donc à prendre avec des pincettes.