La production des panneaux solaires de Panasonic ne se fera plus à l’usine de Tesla à New York

La collaboration entre Tesla et Panasonic remonte à 2016. Toutefois, actuellement, il semblerait que les relations entre ces deux entreprises ne soient plus au beau fixe. Il y a quelques jours, la firme nippone a annoncé qu’elle allait cesser la production des panneaux solaires à l’usine de Tesla, basée à Buffalo (New York).

Dans son communiqué, Panasonic a fait savoir qu’il allait réduire la production de ses cellules solaires d’ici la fin mai 2020, pour ensuite quitter définitivement l’usine de Tesla vers septembre 2020.

Prix Panasonic LX100

Tesla se veut rassurant et a déclaré que la décision de Panasonic n’aurait aucune incidence sur ses « opérations actuelles. » Faut-il y voir une révision stratégique ?

La collaboration se poursuit

Bien que Panasonic ait annoncé l’arrêt de la production de ses panneaux solaires à l’usine de New York, il continuera de collaborer avec Tesla dans la production de batteries automobiles qui se fait au sein de l’usine du constructeur américain, basée au Nevada. Le groupe nippon a souligné que sa décision « n’aura aucun impact sur le solide partenariat de Panasonic et Tesla au Nevada. »

Pour rappel, Panasonic et Tesla ont signé cet accord de coentreprise de cellules solaires en 2016. La firme nippone a accepté de partager le coût des équipements nécessaire à l’usine et a promis qu’elle investirait plus 30 milliards de yens, soit 271,96 millions de dollars.

Tout va pour le mieux chez Tesla

D’après le site Business Insider, l’usine de Buffalo compte environ 380 employés Panasonic. Suite à l’annonce de son départ, le groupe japonais a fait savoir qu’il allait aider Tesla à recruter des candidats parmi l’équipe de Panasonic et qu’il offrirait des indemnités de départ aux salariés.

De son côté, le constructeur automobile a évité une pénalité de 41,2 millions de dollars dont il aurait dû s’acquitter en vertu d’un accord passé avec l’Etat s’il n’avait pas employé 1 460 personnes dans la ville de Buffalo d’ici avril 2020.

D’après Howard Zemsky, Président de l’Empire State Development, l’autorité chargée de la supervision de l’usine de Tesla, le constructeur automobile aurait même dépassé la barre des 1460 salariés. « A ce jour, Tesla a déclaré avoir plus de 1500 emplois à Buffalo et plus de 300 autres dans l’Etat de New York. »

Mots-clés panasonictesla