La Pyramide de Gizeh serait capable de concentrer l’énergie électromagnétique dans ses chambres et sous sa base

Les scientifiques ont fait une découverte incroyable à l’intérieur de la grande pyramide de Gizeh. Les chercheurs ont pu prouver que la fameuse pyramide concentre de l’énergie électrique et magnétique dans ses chambres internes et au-dessous de sa base, créant des poches d’énergie dans les murs.

Si cet effet de concentration peut être recréé à une échelle nanométrique, cela pourrait conduire à la création de capteurs et de cellules solaires plus efficaces.

Les pyramides de Gizeh

L’étude a été menée par une équipe de l’ITMO University à Saint-Pétersbourg en Russie et du Laser Center à Hanovre. Les experts ont utilisé des méthodes de physique théorique pour étudier comment la Grande Pyramide réagit aux radiations électromagnétiques telles que les ondes radio, les microondes et infrarouges, la lumière visible, la lumière ultraviolette, et les rayons gamma.

Les résultats de cette étude seront publiés dans « Journal of Applied Physics. »

Les détails de la dernière recherche

« Les pyramides égyptiennes ont toujours attiré beaucoup d’attention. » explique le Dr Andrey Evlyukhin, superviseur scientifique et coordinateur principal de la recherche.

« En tant que scientifiques, nous nous sommes également intéressés à elles, alors nous avons décidé de regarder la Grande Pyramide comme une particule dissipant les ondes radio de façon résonnante. »

L’équipe de recherche internationale a étudié la relation entre la forme de la Pyramide de Gizeh et sa capacité à concentrer l’énergie électromagnétique. Pour ce faire, elle a créé un modèle de la pyramide pour pouvoir mesurer avec précision sa réponse électromagnétique.

Les chercheurs ont utilisé le modèle pour voir comment l’énergie est dispersée ou absorbée par la pyramide.

À propos de la Pyramide de Gizeh

La Grande Pyramide de Gizeh, aussi connue sous le nom de Pyramide de Khéops, a été construite il y a des milliers d’années, vers 2 500 avant Jésus-Christ. Elle est la plus ancienne des sept merveilles du monde antique. Malgré des années de recherche, ses propriétés et ses mystères fascinent toujours les scientifiques qui y découvrent de nouvelles choses tout le temps.

La pyramide, qui s’élève à 146,5 mètres de haut, a été construite pour le Pharaon Khufu. Elle a été considérée comme contenant des qualités mythiques et des secrets antiques. Beaucoup de mystères entourent encore la grande pyramide mais les scientifiques, les chercheurs et autres amateurs d’archéologie ne ménagent pas leurs efforts pour en percer les secrets.

Mots-clés archéologie