La Raspberry Pi Foundation veut dépoussiérer votre vieux PC

La Raspberry Pi Foundation vient de présenter une nouvelle version de son système d’exploitation, une version spécialement pensée pour les ordinateurs fonctionnant sous Windows ou macOS.

La fondation a eu une rentrée très chargée. Elle a effectivement présenté en septembre dernier une nouvelle version de Raspbian, une version sobrement baptisée Pixel. Elle avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque et cela n’a rien de surprenant, car elle marquait l’arrivée d’une nouvelle interface à la fois plus légère et plus épurée.

Pixel PC

Pixel OS est désormais disponible sur nos PC.

Les retours des utilisateurs ont été plutôt positifs et l’organisation a donc voulu aller un peu plus loin en proposant une version x86 de son système.

Pixel est désormais compatible avec l’architecture i386

Disponible uniquement en bêta pour le moment, cette nouvelle mouture pousse le concept un peu plus loin. Elle est en effet compatible avec l’architecture i386 et elle pourra donc tourner sans la moindre difficulté sur nos vieilles bécanes.

L’intérêt de la chose ? Il est simple en réalité. Si ce système nous permettra de redonner vie à nos vieux ordinateurs, il offrira aussi la possibilité aux bidouilleurs de retrouver un environnement similaire à celui de leur Raspberry Pi.

Le cœur du système ne change pas, bien entendu. Cette version de Pixel se base toujours sur une Debian et elle nécessite toujours la même configuration minimale. Pour profiter de ses services dans les meilleures conditions possible, il faudra donc avoir un ordinateur doté d’un minimum de 512 Mo de mémoire vive.

Attention aux bugs !

Bêta oblige, cette version est cependant loin d’être stable et elle comporte ainsi de nombreux bugs. En outre, elle est livrée sans Minecraft et sans Wolfram Mathematica, pour des raisons de licence.

Eben Upton conseille pour sa part aux utilisateurs de ne pas l’installer sur leur machine tout de suite et de commencer ainsi par la tester en passant par une clé usb bootable. L’équipe a d’ailleurs prévu le coup puisque le système est spécialement optimisé pour cet usage et il offre même une option de sauvegarde résiduelle afin que l’utilisateur puisse retrouver ses fichiers et sa configuration.

Alors bien sûr, Pixel n’est pas la seule distribution Linux du marché et les bricoleurs n’ont sans doute pas attendu la Raspberry Foundation pour donner une seconde jeunesse à leurs vieilles bécanes, mais l’initiative ne manque pas d’intérêt. Si vous voulez vous lancer, le mieux c’est encore de vous rendre ici pour télécharger l’image et l’installer dans la foulée.

Mots-clés raspberry pi