La Réalité Virtuelle et Augmentée au centre des priorités de Facebook

On pourrait naïvement croire que les objectifs et les priorités de Facebook vont vers la plateforme sociale du même nom. Mais la réalité est un peu plus compliquée que ça… ou, tout du moins, un peu plus augmentée. La firme de Mark Zuckerberg aurait en effet de grands projets pour les technologies émergentes de Réalité Virtuelle – et surtout d’AR.

C’est en tout cas ce que l’on apprend de Forbes qui a eu l’occasion d’être dans le secret des dieux pour un bref moment. Le site américain explique notamment qu’en compagnie de l’Intelligence artificielle et de la connectivité au sens large (et surtout flou), ces deux technologies font partie des trois principaux axes de développement de Facebook pour les prochaines années. Autant dire qu’Oculus (racheté par par la firme en 2014) risque d’avoir du pain sur la planche…

Facebook a récemment fait part à Forbes de ses principales priorités pour les années à venir. Dans le collimateur de la firme de Mark Zuckerberg : la Réalité Virtuelle et Augmentée…

Les espoirs de Facebook ne reposent toutefois pas uniquement sur Oculus, et ce pour des raisons stratégiques. Le géant californien est ainsi parfaitement lucide sur le fait que la Réalité Virtuelle vise essentiellement un public de niche, celui des hardcore gamers et des technophiles. L’AR, pour sa part, est nettement plus accessible, et intéresserait tout particulièrement la compagnie… Étude de marché oblige.

La réalité virtuelle comme vitrine technologique et l’AR comme technologie pour les masses ?

« [Le plus intéressant] c’est que vous pouvez utiliser l’AR sur votre téléphone et nous avons environ 1,3 milliard de personnes qui utilisent Facebook sur leurs mobiles » indique Joaquin Candela (chef de la division Machine Learning du groupe) avant d’ajouter « il y a 100 fois plus de personnes qui ont des smartphones, que de détenteurs de casques de VR« .

Voilà qui résume bien l’approche de Facebook. A noter par ailleurs que les secteurs de l’IA et de l’AR ne vont pas l’un sans l’autre, puisque la réalité augmentée s’améliore à mesure que des progrès sont faits dans le domaine de l’Intelligence artificielle. De quoi permettre à la firme de faire d’une pierre deux coups et de concurrencer Google, Apple et Microsoft qui sont d’ores et déjà bien positionnés sur ces domaines respectifs – au travers de projets plus ou moins ambitieux.

Google a ainsi lancé dernièrement son application Just a Line permettant notamment de dessiner en AR sur des clips vidéos, Apple s’investit pour sa part sur son ARKit, tandis que Microsoft capitalise sur son HoloLens. Reste à savoir où Facebook se situera de son côté… et surtout si la firme parviendra à marquer les esprits avec ses futurs projets en Réalité Augmentée.