La RIAA veut faire tomber quatre sites pirates

La Recording Industry Association of America (RIAA) mène actuellement une bataille contre plusieurs sites pirates. Accusés de proposer illégalement du contenu musical, ceux-ci risquent d’être fermés.

En vertu du Digital Millennium Copyright Act (DMCA), l’équivalent américain de la SACEM a obtenu une assignation contre Cloudflare. Accusé d’héberger des plateformes qui distribuent illégalement de la musique, ce dernier se trouve actuellement dans le viseur des autorités américaines.

Le piratage fait toujours des émules

Crédits Pixabay

La liste des artistes dont les œuvres ont été piratées est longue, mais les noms de Justin Timberlake et Selena Gomez y figurent tout comme celui du groupe mythique Red Hot Chili Peppers. « Nous avons appris que votre service héberge les sites Web référencés ci-dessous (…) », a écrit la RIAA dans une lettre adressée à Cloudflare.

Les sites en question sont iplusfree.org, asmelhores.net, baixarcdscompletos.net et xandaodownload.net.

Des sites pirates populaires en Amérique du Sud

Comme le note Torrentfreak, les plateformes de téléchargement illégal incriminées sont particulièrement populaires en Amérique du Sud, notamment au Brésil. « Ces sites offrent des enregistrements qui sont la propriété de certaines de nos sociétés membres et ne sont pas autorisés à fonctionner de cette manière », a souligné la Recording Industry Association of America.

La RIAA veut notamment que Cloudflare dévoile les informations dont elle a besoin pour identifier les contrevenants. « Comme indiqué dans la citation à comparaître ci-jointe, vous êtes tenu de divulguer à la RIAA des informations suffisantes pour identifier les contrevenants », est écrit dans l’assignation adressée à l’entreprise américaine.

Un ultimatum qui a expiré la semaine dernière

L’organisme chargé de la défense de l’industrie du disque aux États-Unis a ordonné à Cloudflare de lui fournir les renseignements qu’il juge utiles avant le 13 mars à 17 h. Cependant, au moment de la rédaction, les plateformes iplusfree.org, asmelhores.net, baixarcdscompletos.net et xandaodownload.net demeurent opérationnelles.

En ce qui concerne iplusfree.org, il s’agit d’un site pirate dont le catalogue musical est plus ou moins identique à celui d’iTunes. De son côté, asmelhores.net est largement populaire au Brésil. Il enregistre pas moins de 360.000 visites par mois. Baixarcdscompletos.net reçoit quant à lui en moyenne 340.000 visiteurs mensuels, contre environ 210.000 pour xandaodownload.net.