La Russie veut aussi sa fusée réutilisable, mais ce ne sera pas avant 2026

SpaceX est considéré comme un visionnaire dans le domaine de l’aérospatial. La société d’Elon Musk a notamment ouvert la voie à l’utilisation des fusées réutilisables. Cela lui permet de faire baisser le prix de mises en orbite. Grâce à toutes ses innovations, SpaceX s’est forgé une bonne réputation et est devenu un acteur incontournable de ce marché.

À l’heure actuelle, de nombreuses agences tentent de concurrencer la firme d’Elon Musk en se lançant dans la construction de lanceur réutilisable. Roscosmos, l’agence spatiale russe, en fait partie. Elle travaille depuis des mois sur son propre lanceur.

Une panache de fumée lors du lancement dune roquette
Photo SpaceX. Crédits PIxabay

Le 5 octobre 2020, Roscosmos a montré l’avancé de son projet en publiant sur Twitter les premières images de sa fusée réutilisable, baptisée Amur.

Roscosmos s’inspire de SpaceX

On peut dire que SpaceX exerce beaucoup d’influence sur le monde de l’aérospatial. Pour preuve, même ses principaux concurrents s’inspirent de ses réalisations pour développer leur propre projet. Il suffit de regarder le design de la fusée réutilisable de Roscosmos.

Les experts n’ont pas pu s’empêcher de la comparer avec le lanceur SpaceX Falcon 9. Ces derniers ont pointé du doigt la ressemblance de la fusée russe avec celle de SpaceX. La conception d’Amur s’est faite en collaboration avec le Progress Rocket Space Center.

Un lancement prévu pour 2026

À l’instar du SpaceX Falcon 9, Amur possède des ailettes en grille au premier étage, des jambes d’atterrissage et un tirage. Elle sera toutefois moins puissante et plus petite que la fusée réutilisable de SpaceX. Amur fonctionnera grâce à cinq moteurs RD-169 et pourra transporter prêt de 10 tonnes de charges utiles en orbite terrestre basse.

D’après le site Space.com, le coût de production de la fusée de Roscosmos s’élève à plus de 70 milliards de roubles, soit plus 900 millions de dollars. La Russie compte s’imposer sur le marché en proposant un prix de mise en orbite relativement bas. Roscosmos évoque un prix de 22 millions de dollars. S’il atteint cet objectif, SpaceX aura du souci à se faire. En effet, la société d’Elon Musk était connue pour pratiquer le prix le plus bas du marché avec 61,2 millions de dollars.

L’agence spatiale russe compte organiser le vol inaugural de sa fusée réutilisable à l’horizon 2026. Elon Musk s’est exprimé au sujet du projet de Roscosmos sur Twitter et a déclaré qu’ils avançaient vers « la bonne direction. »

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés amurrussie