La SEC assigne Tesla à comparaître à cause des tweets d’Elon Musk

Depuis 2018, Tesla a toujours été en conflit avec la Securities and Exchange Commission (SEC). La raison de leur désaccord tourne toujours autour des publications que fait Elon Musk sur Twitter. Par exemple, à un moment donné, le PDG de Tesla avait affirmé avoir reçu des financements pour privatiser l’entreprise. La SEC a pris cette déclaration de Musk pour une fraude vu que c’était un mensonge.  

Leurs conflits se sont prolongés au fil des années jusqu’en novembre 2021. La SEC a envoyé une assignation à comparaître à l’encontre de Tesla juste après que Musk a exposé à ses abonnés sur Twitter son intention de vendre 10 % de ses parts actions dans l’entreprise. Après ce tweet, les actions Tesla ont drastiquement chuté.

Elon Musk
©piter2121/123RF.COM

La SEC reproche à Tesla de ne pas encadrer Elon Musk dans son utilisation des médias sociaux 

Le géant de la construction automobile est accusé d’avoir divulgué des informations contenues dans un dossier financier. Apparemment, la SEC a demandé des informations sur les processus de gouvernance de l’entreprise dans le cadre d’un accord conclu avec l’entreprise.  

Justement, l’accord de 2018 entre Tesla et la SEC stipule que toutes les publications d’Elon Musk sur les réseaux sociaux concernant les informations importantes de l’entreprise doivent être approuvées par une équipe juridique avant sa publication. Cependant, Elon Musk n’a pas respecté cet accord en tweetant des informations financières sans avoir reçu l’accord préalable des avocats. La SEC accuse donc Tesla sur la base de cet accord de 2018. L’agence ajoute que l’entreprise aurait dû informer Elon Musk de ce qu’il peut et ne peut pas faire sur Twitter.

Elon Musk a visiblement du mal à respecter l’accord avec la SEC 

Le PDG de Tesla et SpaceX est connu pour être un fervent utilisateur de Twitter. Il utilise surtout ce réseau social pour partager des mises à jour et de nouvelles informations sur ses différentes entreprises. Pourtant, Elon Musk a toujours été accusé pour son usage incontrôlée de la plateforme, dont la violation de l’accord de la SEC.

La SEC a fait valoir qu’Elon Musk continuait de tweeter des messages non approuvés, comme celui qu’il a publié en mai 2020 sur le cours de l’action de Tesla qui était « trop ​​élevé selon son avis ». Malgré cela, le compte Twitter de Musk a été constaté inactif pendant un certain temps, et il a même affirmé une fois qu’il a l’intention de supprimer son compte mais, pour l’instant, il est toujours très actif sur la plateforme.

source

2 réflexions au sujet de “La SEC assigne Tesla à comparaître à cause des tweets d’Elon Musk”

  1. Ça choque moins quand Bill Gates corrompt l’OMS, investi dans les vaccins, puis demande sur ttes les chaines de tv de vacciner le monde entier. ZOG tient les USA d’une main de fer.
    Musk,lui, fait avancer le monde

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.