La suite de Borat débarquera prochainement sur Amazon Prime Video

Près de quinze ans après la sortie de Borat, Sacha Baron Cohen s’apprête à lui donner une suite. Laquelle est appelée à être lancée sur Amazon Prime Video avant que ne débute l’élection présidentielle américaine. Soit fin octobre, début novembre.

En un temps où les réseaux sociaux n’avaient pas encore la puissance de feu pour le dénoncer, Borat, de son nom complet Borat – Leçons culturelles sur l’Amérique pour profit glorieuse nation Kazakhstan, se découvrait comme un faux documentaire parodique dont le personnage principal cochait plusieurs cases de la malséance.

crédit YouTube / “Borat – Leçons culturelles sur l’Amérique pour profit glorieuse nation Kazakhstan”

Doté d’un budget de 18 millions de dollars, Borat en avait rapporté plus de 260 millions. Sa qualité critique avait également été reconnue, notamment de par sa nomination aux Oscars pour le meilleur scénario adapté et une autre aux Golden Globes pour le meilleur film musical ou comédie.

Borat 2 a été tourné durant le confinement

Entertainment Weekly rapporte que la suite de Borat est une réalité appelée à se découvrir dans quelques semaines sur Amazon Prime Video. Le but étant visiblement de lancer sa diffusion avant que ne débute l’élection présidentielle américaine, calée au 3 novembre prochain.

Dans Borat, le comédien britannique Sacha Baron Cohen interprétait un journaliste kazakh que le ministère de l’Information de son pays aurait envoyé aux États-Unis pour une meilleure compréhension de cette culture. Un personnage que l’on retrouvera dans Borat: Gift of Pornographic Monkey to Vice Premiere Mikhael Pence to Make Benefit Recently Diminished Nation of Kazakhstan, un titre que l’on se risquera à traduire en “Borat : Don d’un singe pornographique au vice-Premier ministre Mikhael Pence au profit de la nation kazakhe récemment diminuée”.

Borat 2 a été tourné durant le confinement relatif à la pandémie de Covid-19. Il se pourrait que cette fois-ci, la réalité vienne s’inviter au spectacle. En juin dernier, Sacha Baron Cohen avait ainsi été vu participer à un rassemblement conservateur et essayer de faire scander à la foule une chanson raciste.

Peu de temps après, Rudy Giuliani, avocat et conseiller du président américain Donald Trump, a affirmé que le comédien l’avait piégé lors d’un entretien. Une farce à laquelle une frange d’internautes devrait donc assister dans assez peu de temps.