La Switch devrait manquer son objectif de 30 millions de consoles produites en 2021

La hausse de production souhaitée par Nintendo pour sa Switch sur cette année fiscale ne sera visiblement pas possible. Il a ainsi été rapporté qu’en raison de problèmes d’approvisionnement, le constructeur ne devrait être en mesure de produire que 24 millions de machines jusqu’à fin mars 2022.

Il se murmure que l’annonce du modèle OLED pour la Switch a été un moyen pour Nintendo de continuer à vendre des consoles sans forcément pouvoir délivrer une itération plus puissante. Avec des composants se faisant rares depuis maintenant un certain nombre de mois, et pas uniquement dans le secteur du jeu vidéo, des constructeurs doivent ainsi revoir leurs plans.

Animal Crossing sur la Nintendo Switch
Photo de Sara Kurfeß – Unsplash

Dans le cas de Nintendo, seules des supputations peuvent lui prêter des intentions de délivrer du 4K dans sa Switch. Il n’en demeure pas moins que le géant nippon est lui aussi impacté par des soucis d’approvisionnement, au point de voir lui échapper l’un de ses objectifs pour l’année fiscale en cours.

24 millions de Switchs pourraient être produites sur l’année fiscale en cours

En mai dernier, le journal japonais Nikkei avait relaté que Nintendo entendait augmenter la production de consoles Switch en prévision de l’arrivée d’un nouveau modèle. Il était question d’une augmentation de 20% qui allait conduire les partenaires de manufacture du constructeur à produire 30 millions d’unités de la Switch sur cette année fiscale.

C’est le même média qui nous apprend aujourd’hui que Nintendo devrait être dans l’impossibilité d’atteindre à temps cet objectif de 30 millions. Il est mis en cause l’actuelle pénurie de semi-conducteurs et d’autres pièces électroniques. Et dans ces conditions, ce sont 20% de Switch en production qui passeraient à la trappe. Autrement dit, Nintendo se retrouverait dans la situation d’avant mai. C’est désormais un maximum de 24 millions d’unités qui est attendu pour sortir des usines.

Un porte-parole de Nintendo a appuyé le propos du papier en reconnaissant un impact de ces pénuries sur la production de consoles :

“Nous sommes en train d’évaluer leur impact sur notre production.”

La Switch a beau s’être déjà écoulée à plus de 89 millions d’exemplaires dans le monde, de nombreux possesseurs attendent sans doute de ressortir le porte-monnaie dans l’espoir d’un matériel plus fiable.

Source : Nikkei Asia

Mots-clés nintendo switch