La Terre a reçu la visite de quatre astéroïdes cette semaine, dont un de la taille de la Tour Eiffel

La NASA a mis sur pied un programme d’observation consacré à l’étude et au suivi des astéroïdes. Ce dernier a repéré pas moins de quatre corps dotés d’une trajectoire les amenant proche de notre planète. Des corps qui sont venus nous rendre visite cette semaine.

Si la NASA s’intéresse autant aux astéroïdes, ce n’est pas uniquement par curiosité ou pour la gloire.

Simulateur astéroïdes

Crédits Pixabay

Ces corps représentent en effet une menace directe pour nos infrastructures.

Les astéroïdes, une menace potentielle pour la Terre

Contrairement à ce que beaucoup pensent, notre atmosphère ne représente effectivement pas une barrière infranchissable. En réalité, elle nous protège uniquement des corps dotés d’un diamètre inférieur à quinze mètres.

Au-delà de ce seuil, l’atmosphère ne peut rien faire pour les bloquer. Et c’est évidemment un problème compte tenu de la puissance qui peut se dégager des impacts provoqués par ces corps.

En 2013, un astéroïde de seulement quinze mètres de diamètre avait ainsi explosé au-dessus de l’oblast de Tcheliabinsk, provoquant la libération d’une énergie équivalente à environ trente fois celle de la bombe qui s’est abattue sur Hiroshima à la fin de la guerre mondiale. Oui, seulement quinze mètres.

La NASA a donc élaboré un programme de surveillance complet basé sur l’utilisation d’une batterie d’instruments. Le CNEOS a été fondé dans la foulée pour consigner, lister, classer et suivre l’ensemble des corps susceptibles d’entrer en collision avec notre monde.

Or justement, le centre a récemment publié un rapport indiquant que pas moins de quatre astéroïdes sont passés à proximité de notre planète en cette belle semaine de canicule.

Quatre astéroïdes nous ont visités cette semaine

2008 KV2 a été le premier d’entre eux. Doté d’un diamètre de plus de trois cents mètres, ce dernier est passé au plus proche de notre position le 27 juin, et ce à une distance de 6 millions de kilomètres de notre position. Il a ensuite été suivi par 2016 NN15, un autre astéroïde doté cette fois d’un diamètre de seulement 25 mètres. Un astéroïde qui était au plus proche de la Terre la 28 juin et donc tout à l’heure. Et cette fois, il est passé à environ 3,7 millions de kilomètres de nous.

2019 LR4 est le troisième astéroïde de la liste et il est attendu pour le 29 juin et donc pour demain. Toujours d’après les simulations faites par le CNEOS, le corps passera à 4,6 millions de kilomètres de notre planète et c’est une bonne chose puisqu’il mesure 51 mètres de diamètre, soit trois fois la taille du météore qui a explosé à Tcheliabinsk.

2019 LV1 est le dernier astéroïde attendu. Il approchera de notre planète le 29 juin et il passera alors à 1,9 million de kilomètres de notre position. Loin d’être un poids plume, il mesure un peu plus de 45 mètres de diamètre.

Bien sûr, ces corps ne représentent aucun danger pour notre monde, mais ces quatre astéroïdes prouvent une fois de plus que les astéroïdes ne doivent pas être ignorés. Il viendra fatalement un jour où l’un d’entre eux croisera l’orbite de notre planète. Et lorsque ce sera le cas, nous aurons tout intérêt à être bien préparés.

Mots-clés astéroïdesNASA