La Terre abriterait un continent caché

La Terre compte à l’heure actuelle six continents géologiques. Des chercheurs pensent cependant qu’un septième continent se cache non loin de l’Océanie depuis des millénaires. Ils l’appellent Zealandia.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais notre planète abrite en tout et pour tout sept continents : l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Europe, l’Asie, l’Océanie et l’Antarctique. Toutefois, les géologues ont pour habitude de regrouper l’Europe et l’Asie en un seul continent, l’Eurasie.

Zealandia

La Nouvelle-Zélande ne se trouverait finalement pas sur le même continent que l’Australie.

Il s’agit en tout cas du modèle le plus courant. Le concept de continent remonte en effet à la Grèce Antique et il a beaucoup évolué au fil des siècles.

Le concept de continent a beaucoup évolué à travers les siècles

Les penseurs grecs, par exemple, avaient opté pour un découpage en trois continents : l’Asie, l’Europe et l’Afrique. L’arrivée de Christophe Colomb aux Antilles et aux Amériques a évidemment chamboulé les modèles établis. Elle a ainsi contraint les géologues de l’époque à revoir leur copie.

Même chose lorsque les Européens ont posé pour la première fois le pied en Australie (1606) et lorsque Charles Wilkes a atteint l’Antarctique (1820).

Notre connaissance du monde a donc beaucoup évolué au fil des siècles et il semblerait que ce ne soit pas fini. En étudiant attentivement la croûte terrestre, des chercheurs ont en effet découvert un septième continent caché sous notre nez.

L’Océanie est à l’heure actuelle le continent le moins étendu si l’on raisonne en termes de terres émergées. En dehors de l’Australie, il se compose en effet d’un ensemble d’îles éparses.

Toutefois, si l’on en croit cette fameuse étude, alors la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie ne seraient pas une simple chaîne d’îles et elles n’appartiendraient pas non plus au même ensemble.

Zealandia, le continent perdu

En réalité, ces deux îles feraient partie d’un bloc continental s’étendant sur près de 5 millions de kilomètres carrés, un bloc totalement distinct de celui de l’Australie : Zealandia.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Zealandia n’est pas un concept nouveau et il a ainsi évoqué pour la toute première fois au milieu des années 90. Toutefois, à l’époque, personne n’avait été en mesure de prouver réellement son existence. Pas avant cette étude, en tout cas.

D’après les informations dont on dispose, Zealandia se serait formé il y a 60 ou 85 millions d’années à partir du Gondwana et donc à partir du supercontinent qui regroupait l’Antarctique, l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Australie et l’Inde.