La Terre menacée par un nouvel astéroïde

La Terre n’est pas la seule à flotter dans l’espace. Elle se trouve en effet en bonne compagnie et elle est ainsi entourée de planètes, d’étoiles, de systèmes stellaires, de galaxies et de constellations. Et ça, c’est sans compter sur tous les corps qui se déplacent à travers l’univers, comme les comètes ou les astéroïdes.

La NASA surveille bien évidemment ces corps et cela n’a rien de surprenant compte tenu des dégâts qu’ils pourraient occasionner à notre belle planète. Il suffirait en effet d’un gros astéroïde pour détruire en un instant toutes les formes de vie présentes sur la Terre.

Terre Astéroïde

La Terre est de nouveau menacée par un astéroïde. Pas de chance.

L’un d’entre eux va d’ailleurs passer à proximité de notre position dans un peu plus d’un siècle : Bennu.

Bennu, un ami qui ne nous veut pas forcément du bien

Cet astéroïde a été découvert à la fin des années 90, et plus précisément en 1999. Il est doté d’un diamètre de 500 mètres et il décrit une orbite de 1,2 ans autour de notre étoile. Belle bête, donc.

Certes, mais Bennu a une autre particularité intéressante : il s’agit d’un astéroïde géocroiseur, et il croise donc l’orbite de notre planète.

Jusqu’à présent, Bennu nous a laissé tranquille mais cela ne va visiblement pas durer. Selon la NASA, il devrait en effet se rapprocher de notre position au cours du prochain siècle. Pire, d’après l’agence, il y aurait même une chance sur 2 700 qu’il rentre en collision avec la Terre entre 2175 et 2196.

Si cela devait arriver, alors l’impact de l’astéroïde serait équivalent à une détonation de trois milliards de tonnes d’explosifs. Il pourrait donc occasionner de lourds dégâts et tuer pas mal de monde au passage.

La NASA va envoyer une sonde pour analyser l’astéroïde

Bien conscient de l’ampleur du problème, la NASA a donc pris la décision de lancer une sonde afin d’analyser l’astéroïde. OSIRIS-REx, c’est son nom, décollera de la Terre ferme avant la fin de l’année et elle se dirigera tout droit vers Bennu, pour atteindre ensuite son orbite autour de 2018.

Là, elle prendra les mesures exactes du corps et elle en profitera pour prélever un échantillon.

En attendant, rien ne vous empêche de commencer à creuser un abri dans votre jardin pour vos enfants et leurs propres enfants. A moins d’un miracle, nous ne serons de toute façon plus là pour voir l’astéroïde s’écraser sur notre planète.