La Terre n’aurait rien de spécial pour les extraterrestres selon Avi Loeb

Avi Loeb occupe le poste de président du département d’astronomie de l’Université de Harvard. Physicien émérite, il est également connu pour ses positions marquées et sa franchise. Il en a encore fait la démonstration récemment, en déclarant que la Terre et ses habitants n’avaient rien de suffisamment spécial pour attirer une civilisation extraterrestre évoluée.

Avi Loeb est né au début des années 60 en Israël. Après avoir participé au programme Talpiot (programme militaire), il a obtenu à l’âge de 24 ans un Ph.D en physique des plasmas.

espace

Crédits Pixabay

Il est ensuite parti à Princeton, où il a commencé à travailler en astrophysique théorique. Avant de rejoindre Harvard dans les années 90.

Nous ne sommes pas assez intelligents pour intéresser d’éventuelles civilisations extraterrestres

Durant sa carrière, le physicien a travaillé sur de nombreux domaines de recherche allant de la cosmologie aux trous noirs en passant par les lentilles gravitationnelles et les sursauts gamma. Il dispose donc d’une certaine expertise, mais ce ne sont pas ses multiples compétences qui l’ont propulsé sous les feux des projecteurs.

En réalité, Avi Loeb a surtout fait parler de lui l’année dernière en déclarant qu’il était impossible de déterminer la véritable nature d’Oumuamua, le premier visiteur interstellaire détecté par nos instruments, et donc d’exclure la thèse de la sonde extraterrestre. Ce qui lui a bien entendu valu bon nombre de critiques de la part de ses pairs.

Cette fois cependant, la situation est un peu différente. Le Daily Beast l’a en effet contacté afin d’avoir son ressenti sur les déclarations de l’US Navy concernant les observations d’OVNIS.

En septembre dernier, l’armée américaine a en effet reconnu authentique trois vidéos d’OVNIS. L’information a bien entendu fait le tour de la planète, avec parfois quelques raccourcis. Beaucoup ont en effet commencé à parler de sondes et de vaisseaux extraterrestres, en oubliant qu’un OVNI est avant tout un terme généraliste désignant un appareil volant non identifié.

Les techno-signatures, la clé de la recherche extraterrestre

Appareil pouvant bien entendu appartenir à une autre puissance que celle qui reconnaît son existence.

Le physicien n’a donc pas mâché ses mots. Il a en effet déclaré que les êtres humains n’étaient pas suffisamment intelligents pour être en mesure d’attirer une civilisation extraterrestre vivant dans un monde lointain, aux confins de l’univers. Il a même été plus loin en indiquant qu’il suffisait d’ouvrir n’importe quel journal pour constater à quel point notre espèce manque d’intelligence et de bon sens.

Loin de se contenter de ce simple constat, Avi Loeb a également indiqué que nous devrions accentuer nos recherches et nous focaliser sur les techno signatures pouvant se trouver dans l’espace. D’après lui, étudier l’habitabilité des exoplanètes ne suffit effectivement pas. Il faut se focaliser sur les traces pouvant être laissées par des technologies aliens.